Actualités

Sécheresse - Le département du Nord toujours en alerte

 
 
Sécheresse - Le département du Nord toujours en alerte

Les vacances d’été touchent à leur fin et les activités économiques ou domestiques reprennent leur cours normal. Par conséquent, la consommation en eau repart à la hausse. C’est pourquoi, le préfet du Nord rappelle que le département du Nord est toujours placé en alerte sécheresse et appelle les usagers à respecter les restrictions de consommation dans le Nord en vigueur jusqu’au 30 septembre.

Pour rappel, depuis le 2 août 2019 le département est en :

> Alerte sur les bassins de la Sambre, les bassins versants du Delta de l’Aa et de l’Audomarois, de la Lys, de la Marque et de la Deule.

> Alerte renforcée sur les bassins de la Scarpe aval, de Scarpe amont, Sensée, Escaut et Yser.

La situation d’alerte renforcée (niveau orange) impose, dans les 352 communes concernées, notamment :

  • Pour les particuliers et les collectivités, d’interdire l’arrosage des pelouses, des espaces verts ou des terrains de sport, et le remplissage des piscines familiales, et de limiter l’arrosage des jardins potagers.
  • Pour les industriels, de tendre vers une réduction de consommation d’eau de l’ordre de 20 %.
  • Pour les agriculteurs, une interdiction de l’irrigation des cultures les mardis, jeudis, samedis et dimanches entre 10h00 et 19h00, et tous les jours aux mêmes heures en période de canicule de niveau orange ou rouge.
  • Une interdiction des nouveaux prélèvements dans les voies d’eau, sauf pour un usage agricole et dans certaines conditions, notamment une déclaration préalable est nécessaire.

La situation d’alerte (niveau jaune) impose entre autres :

  • Pour les particuliers et les collectivités, de limiter l’arrosage des pelouses, des espaces verts ou des terrains de sport, de restreindre le remplissage des piscines privées et d’interdire le lavage des voitures en dehors des centres spécialisés.
  • Pour les industriels, de tendre vers une réduction de consommation d’eau de l’ordre de 10 %.
  • Pour les agriculteurs, une interdiction de l’irrigation des cultures les samedis et dimanches entre 10h00 et 18h00 et tous les jours aux mêmes heures en période de canicule de niveau orange ou rouge.
  • Le remplissage des plans d'eau sous condition.

L’objectif des mesures est d’alerter sur la sensibilité de la ressource en eau et de prescrire aux usagers (particuliers, industriels, agriculteurs, collectivités) une utilisation économe de l’eau. Les services de l’État sont mobilisés pour faire respecter ces dispositions.

Les services de l’Agence française pour la biodiversité (AFB), de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) réalisent des contrôles sur tout le territoire. En cas de non-respect, des sanctions pénales sont prises.

Le respect de ces restrictions de consommation et la modération des consommations permet de soulager la ressource et ainsi de retarder l’éventuel renforcement des mesures. Chaque citoyen doit faire preuve de civisme pour éviter de porter atteinte à la ressource en eau, patrimoine commun et bien précieux pour tous.

> Consultez l’arrêté - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,52 Mb

> Téléchargez les mesures en infographie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,38 Mb