Actualités

Politique de la ville - Signature du protocole de préfiguration du NPNRU sur la communauté d’agglomération de Maubeuge Val de Sambre

 
 
Politique de la ville - Signature du protocole de préfiguration du NPNRU sur la communauté d’agglomération de Maubeuge Val de Sambre

Dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), Daniel Barnier, préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a signé vendredi 24 novembre 2017 le protocole de préfiguration de la communauté d’agglomération de Maubeuge Val de Sambre. Il s’agit du quatrième protocole de préfiguration à être signé dans le département du Nord, après ceux de la communauté d’agglomération de Valenciennes Métropole, de la Métropole Européenne de Lille et de la communauté d’agglomération de la Porte du Hainaut.

Sur ses neuf quartiers prioritaires de la politique de la ville, la communauté d’agglomération de Maubeuge Val de Sambre dispose de cinq quartiers retenus dans le nouveau programme : les trois quartiers Provinces françaises, Sous le bois – Montplaisir et Président – Pont de Pierre, à Maubeuge, au titre des quartiers d’intérêt national et les quartiers Centre Lambreçon à Jeumont et Long Prés – Prés du Paradis à Louvroil au titre des quartiers d’intérêt régional.

Le protocole de préfiguration constitue la première phase de mise en œuvre du NPNRU. Il s’agit d’élaborer la stratégie de l’agglomération pour opérer un retournement de ces quartiers et les faire sortir de la politique de la ville. La deuxième phase consiste en l’élaboration des conventions financières signées par l’ensemble des partenaires en 2018-2019 dans lesquelles sera contractualisé le programme de travaux pour la période 2018-2030.

Monsieur le préfet délégué pour l’égalité des chances a eu l’occasion de souligner le solide partenariat existant sur ce territoire entre l’État, l’ANRU, l’ANAH, la communauté d’agglomération Maubeuge Val-de-Sambre, les villes, la région Hauts-de-France, le conseil départemental du Nord, la caisse des dépôts, les bailleurs sociaux et l’EPARECA.

Monsieur le préfet a également insisté sur deux éléments fondamentaux du NPNRU. D’une part, en lien avec la conférence intercommunale du logement, la nécessaire élaboration d’une véritable politique de peuplement. Condition sina qua non à la construction d’une réelle mixité sociale dans les quartiers prioritaires, la politique de peuplement équilibré est le rempart à la spécialisation de ces quartiers dans l’accueil des personnes les plus en difficulté. Il convient d’œuvrer pour une réelle « égalité des chances » en améliorant l’accès des ménages les plus pauvres au parc social situé en dehors de la géographie prioritaire de la politique de la ville. D’autre part, le caractère indispensable d’une co-construction des projets avec les habitants, en particulier les conseils citoyens. L’expertise des habitants et des associations œuvrant au sein des quartiers est essentielle dans l’élaboration et jusqu’à l’évaluation des projets, afin de garantir leur qualité et leur pérennité.

 
 

A lire également :