Actualités

Prise de fonction de Johanna Buchter, sous-préfète pour Roubaix

 
 
Prise de fonction de Johanna Buchter, sous-préfète pour Roubaix

Michel Lalande, préfet du Nord, accueille Johanna Buchter, nouvelle sous-préfète chargée du territoire roubaisien à compter du premier janvier 2020.

Ce nouveau poste incarne la forte mobilisation de l’État pour soutenir et accélérer la dynamique positive engagée dans ce territoire afin de surmonter ses difficultés et de développer tout son potentiel.

La sous-préfète aura pour mission de donner une impulsion et de coordonner l’action de l’État à Roubaix dans toutes ses dimensions (santé, éducation, emploi, sécurité, rénovation urbaine, cohésion sociale), en lien étroit avec la mairie de Roubaix, les collectivités territoriales ainsi que les associations et les habitants.

Johanna Buchter est présente depuis le 14 octobre aux cotés du préfet et de tous ces partenaires pour engager les premières actions de sa mission.

En 2016, le maire de Roubaix, soutenu par le préfet de région, la région des Hauts-de-France et la métropole européenne de Lille (MEL) avait sollicité une « expertise nationale » sur la situation de sa ville. L’objectif était d’identifier des leviers d’action et des solutions efficaces pour relever les défis rencontrés par la commune, et renforcer l’impact des politiques menées dans un cadre partenarial.

En réponse à cette sollicitation, la ville de Roubaix a fait l’objet de deux rapports d’évaluation interministériels (Conseil général de l’environnement et du développement durable, Inspection générale des affaires sociales, Inspection générale de l’administration, Inspection générale de l’éducation nationale, Inspection générale de l’éducation nationale et de la recherche, Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture, et des espaces ruraux) portant sur toutes les politiques publiques, en matière de stratégie urbaine, d’habitat, d’éducation, de formation, d’emploi, de développement économique, d’agriculture urbaine, de cohésion sociale et de santé.

L'un de ces rapports a été remis à Michel Lalande le jeudi 17 octobre 2019 en préfecture, en présence de Daniel Barnier, préfet délégué pour l'égalité des chances, de Johanna Buchter et de Guillaume Delbar, maire de Roubaix, par trois représentants de l'inspection générale des affaires sociales.

Ces rapports font le constat, partagé avec la préfecture du Nord, d’un besoin d’impulsion et de mise en cohérence de l’action de l’État et des collectivités territoriales, en s’appuyant sur une stratégie globale et partagée.

Ancienne élève de l’école nationale d’administration (ENA), Johanna Buchter était en poste à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) au ministère des Solidarités et de la Santé depuis 2017. Elle a conduit deux missions d’évaluation, en matière de protection sociale (assurance vieillesse) et en matière de santé (fonctionnement des structures de prise en charge des enfants et des adolescents). En 2018, elle a contribué à créer le programme expérimental « EMILE » visant à accompagner les personnes mal-logées vers le logement et l’emploi, en appui à la délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (DIHAL).

Depuis début 2019, elle coordonnait, en appui au Rapporteur général à la réforme, les travaux techniques de préfiguration du revenu universel d’activité, mesure annoncée dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté.