Actualités

Radicalisation - Prévention de la radicalisation, un séminaire territorial organisé en sous-préfecture de Douai

 
 
Prévention de la radicalisation, un séminaire territorial organisé en sous-préfecture de Douai

Après avoir signé le 23 mars 2017, un plan territorial de prévention de la délinquance et de la radicalisation avec les partenaires locaux (forces de l’ordre, maison d’arrêt, services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP), établissement public de coopération intercommunale (EPCI), Éducation nationale, bailleurs, etc...), Jacques Destouches, sous-préfet de l’arrondissement de Douai, a souhaité poursuivre la démarche en conviant ce 10 décembre 2018, les présidents des EPCI ainsi que l’ensemble des maires de l’arrondissement à un séminaire territorial. Ce séminaire était organisé en sous-préfecture, sous la présidence de Daniel Barnier, préfet délégué pour l’égalité des chances, et en présence du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Douai.

De nombreux maires ont répondu présent à cette rencontre montrant ainsi l’attention portée à la problématique de la prévention de la radicalisation et la nécessaire collaboration État/collectivités.

Les interventions étaient les suivantes :

- le préfet délégué, sur le thème du rôle des collectivités en matière de prévention de la radicalisation,

- le procureur de la République du tribunal de grande instance de Douai, sur le thème « signaler pour mieux protéger »,

- le service du renseignement territorial sur l’état de la menace.

Les villes de Douai et Sin-le-Noble ont apporté leur témoignage sur leurs pratiques et leur approche du sujet.

Les maires ont à leur tour posé de nombreuses questions et émis diverses observations, témoignant de leur sensibilité sur les problèmes de radicalisation et les réponses à y apporter, alors même que le pays venait d’être endeuillé par l’attentat de Strasbourg.

 
 

A lire également :