Actualités

Poursuite de la baisse du nombre de migrants sur le camp de Grande-Synthe

 
Poursuite de la baisse du nombre de migrants sur le camp de Grande-Synthe

1 050 personnes sont recensées aujourd’hui sur le camp du Basroch, dont 60 femmes et 74 enfants.
 
Plus de 300 tentes laissées à l’abandon ont été enlevées depuis la semaine dernière.

Les maraudes des services de l’Etat et de l’office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) ont conduit, à ce jour, plus de 580 migrants à demander l’asile et à rejoindre l’un des nombreux centres d’accueil et d’orientation (CAO) répartis sur le territoire métropolitain.
 
Depuis début janvier, 320 autres personnes ont été hébergées dans le cadre du dispositif de mise à l’abri déployé depuis début janvier dans
le Dunkerquois. Aujourd’hui encore, 150 femmes et enfants sont hébergées dans l’une des 300 places disponibles.
 
Par ailleurs, la lutte contre les passeurs s’est poursuivie, avec l’interpellation en début de semaine d’un réseau de six passeurs.