Actualités

Politique de la ville - Le préfet réunit les délégué-es du préfet

 
Politique de la ville - Le préfet réunit les délégué-es du préfet

Michel Lalande, préfet de la région Nord - Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord, a conclu, le jeudi 19 mai 2016 l’assemblée plénière des délégué-es du préfet. Cette rencontre mensuelle a pour objet d’intensifier la cohérence de l’action de l’État dans les quartiers et de renforcer la coordination interministérielle sur le terrain.

Pour réaffirmer la présence de l’État et de la République au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville, une nouvelle fonction d’agent de l’État a été créée en 2009 : délégué-e du préfet. Leur mission : créer un lien direct entre l’État et les acteurs de terrain, coordonner l’action des services de l’État et rendre la politique de la ville plus efficace et plus lisible.

Dans le département du Nord, 21 délégué-es du préfet officient en faveur des 91 quartiers prioritaires de la politique de la ville. Michel Lalande a souligné l’importance de la mission des délégué-es du préfet en tant « que maillons locaux de la politique de la ville, intervenant au cœur des quartiers et au contact direct avec les habitant-es, les acteurs locaux et l’ensemble des services de l’État ». Le préfet a rappelé leur rôle essentiel dans une période où une présence forte de l’État est attendue par toutes et tous. Leur engagement au plus près des habitant-es leur permet d’assurer la continuité de l’action de l’État et en fait des acteurs de première ligne pour porter et défendre les valeurs de la République.

Le préfet a ensuite livré aux délégués « sa feuille de route » pour les quartiers prioritaires du département. Il a rappelé que la politique de la ville est une politique publique par définition interministérielle, qui contribue à garantir « l’unité du territoire en plaçant les quartiers prioritaires au cœur de la République et en tissant le lien entre ces quartiers et l’ensemble du territoire national ».

Le préfet a rappelé qu’au nécessaire renouvellement urbain, devait s’articuler un projet humain dans lequel l’emploi, l’intégration et la lutte contre la radicalisation constituent ses priorités. Il a profité de cette réunion pour inciter les délégué-es à mobiliser encore davantage leurs réseaux locaux afin de promouvoir le service civique au profit des jeunes issus des quartiers de la politique de la ville. Le préfet a conclu la rencontre en soulignant la nécessité de valoriser les personnes qui œuvrent au quotidien au sein de ces quartiers, les initiatives remarquables et les projets aux résultats probants.