Actualités

Politique de la ville - La préfecture du Nord soutient la pratique vocale et chorale dans les quartiers

 
Politique de la ville - La préfecture du Nord soutient la pratique vocale et chorale dans les quartiers

Sophie Elizéon, préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet du Nord, s’est rendue à l’école primaire Littré de Lille le 12 mai 2016, pour assister à l’atelier périscolaire proposé par l’Opéra de Lille dans le cadre du projet Finoreille.

Affirmant sa volonté de s’ouvrir à tous les publics, l’Opéra de Lille mène, depuis plus de 10 ans, des actions en direction des enfants et des jeunes. C’est ainsi que sont nés les ateliers Finoreille, qui portent le nom de l’héroïne de l’opéra La Petite Renarde rusée du compositeur tchèque, Leoš Janáček.

Finoreille offre à 200 élèves du département du Nord, répartis dans 7 établissements, des activités hebdomadaires de pratique vocale et chorale, encadrées par la cheffe de chœur Brigitte Rose. Ces ateliers sont une occasion unique pour les jeunes apprenti(e)s choristes, issu(e)s des quartiers prioritaires de la politique de la ville ou de communes rurales, de découvrir l’opéra.

Ainsi, le 8 mai dernier, dans le cadre de l’opération Happy day organisée par l’Opéra, les enfants du programme Finoreille ont chanté dans une production de Julien Joubert, Nous n'irons pas à l'opéra, et ont fait l’admiration de leurs parents, venus en grande partie pour la première fois à l’opéra. De même, les apprentis choristes participeront à la représentation du Monstre du Labyrinthe, création musicale de Jonathan Dove programmée le vendredi 3 juin à 20h et le samedi 4 juin à 18h.

Les ateliers Finoreille de l’Opéra de Lille sont soutenus par l’État, avec un financement de la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et de la préfecture du Nord, qui, en 2015, a accordé une subvention de 15 000 euros au titre de la politique de la ville.

Pour plus d’informations, cliquez ici