Actualités

Politique de la ville - Jacqueline Gourault en déplacement à Lille et Mons-en-Baroeul

 
 
Politique de la ville - Jacqueline Gourault en déplacement à Lille et Mons-en-Baroeul

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, s'est rendue dans le Nord, le 6 novembre 2018, sur la thème de la politique de la ville.

Daniel Barnier, préfet délégué pour l'égalité des chances, l'a accueillie, en présence des élus de la métropole lilloise, à Euractechnologies où se déroulait les journées nationales de la politique de la ville, puis à l'Établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux (Épareca) à Lille et à Mons-en-Barœul, pour une visite de l’éco quartier.

Les journées nationales de la politique de la ville

Les 5 et 6 novembre 2018, la métropole de Lille a accueilli le premier événement national consacré aux 40 ans de la politique de la ville (1978 - 2008). Co-organisées avec le Commissariat général à l'égalité des territoires, les deux journées de (R)évolutions ont questionné les liens entre innovation et politique de la ville. Tout au long des rencontres, au rythme des visites de quartiers, des partages d'expériences et des débats, les participants ont pu réinventer les manières de faire et de penser l'action publique en faveur des quartiers prioritaires. En ouverture, de la 2e journée, la ministre a souligné que "les défis des quartiers sont si importants que les habitants mettent, eux-mêmes, en place des solutions innovantes" et que "les missions de la politique  de la ville sont d'identifier les initiatives qui marchent, de les accompagner et de les diffuser".

A la rencontre de l'Epareca

Alors que la proposition de loi créant l'Agence nationale de cohésion des territoires a été déposée au Sénat le 2 octobre, la ministre est allée à la rencontre des salariés de l'Epareca à Lille, afin de saluer "leur expertise et leur savoir-faire précieux œuvrant chaque jour à accompagner les collectivités dans la reconquête de leurs zones commerciales et artisanales de proximité, au profit des quartiers de la  politique de la ville".

Etablissement public d'Etat, l'agence devrait  "permettre à l'Etat d'agir en partenariat avec les territoires afin de les aider à développer leurs projets, en tenant compte de leurs spécificités et de leurs atouts". "L'ANCT a vocation à incarner cette coordination entre l'État avec les collectivités territoriales". Son objectif : donner à ces territoires un outil permettant à l'État de travailler avec les élus locaux dans une grande simplicité d'action avec un interlocuteur unique sur le terrain.

A Mons-en-Baroeul, le Programme national de rénovation urbaine en action

Elle en a enfin profité pour visiter l'écoquartier de Mons-en-Braoeul, aux côté de Rudy Elegeest, maire de la ville. En 2004, la ville et ses partenaires se sont engagés dans un premier projet de rénovation urbaine afin de désenclaver le quartier du Nouveau Mons et d’améliorer le cadre et la qualité de vie de ses habitants. Grâce au soutien de l'Agence nationale de rénovation urbaine, l’importance de cette intervention, les principes retenus lors de la conception du projet, la mobilisation des partenaires, les atouts du quartier en termes de localisation et de desserte ont permis une évolution positive (notamment de la qualité résidentielle et paysagère) et l’amorce d’un retournement d’image.

Quelques chiffres du Programme de rénovation urbaine à Mons-en-Baroeul :
- 1 000 logements réhabilités
- 440 logements démolis
- 600 logements construits
- 200 réunions publiques
- 50 % du territoire communal concerné par le programme pour 9 000 habitants

L'occasion pour la ministre de rappeler que la nouvelle convention quinquennale, signée par l'Etat le 11 juillet 2018, finalisant le financement du Programme national de rénovation urbaine (PNRU) et celui du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), prévoit le doublement du budget du NPNRU, passant de 5 à 10 milliards d'euros.

La visite s'est terminée par un déjeuner républicain au conseil départemental en présence des élus territoires.

Politique de la ville - Jacqueline Gourault en déplacement à Lille et Mons-en-Baroeul-1