Actualités

Panache de fumée de l'incendie de Lubrizol ayant traversé les Hauts-de-France : mesures de précaution

 
 
Panache de fumée de l'incendie de Lubrizol ayant traversé les Hauts-de-France: mesures de précaution

A la suite de l’incendie qui s’est déclaré dans la nuit du 25 au 26 septembre 2019 à l’usine Lubrizol située dans l’agglomération rouennaise, une partie de la région Hauts-de-France a été survolée par le nuage des fumées de l’incendie.

             

  • Point de situation au 04/10/2019 à 15h00 :

Des dépôts de poussières jaunes ont été signalés dans la région. Atmo Hauts-de-France vous informe qu'il s'agit de pollens de cèdre, qui n'ont aucun lien avec l'incendie de Lubrizol du 26 septembre 2019. Pour en savoir plus, consultez le site d' Atmo Hauts-de-France .

          

  • Point de situation au 02/10/19 à 12h00 :

Après consultation du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et sur proposition du directeur régional de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt (DRAAF) et de la Directrice Départementale de la Protection des Populations du Nord (DDPP), Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a pris la décision d’ajuster les restrictions sanitaires de mise sur le marché de productions alimentaires d’origine animale et végétale produites sur la zone impactée par les retombées de suies de fumées par arrêté préfectoral du 2 octobre.

Le périmètre de l’arrêté préfectoral du 29 septembre 2019 reste inchangé

Les communes du Nord concernées par les restrictions sont :
- la commune de Villereau (arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe) ;
- la commune de Douai (arrondissement de Douai).

L’article 3 modifié autorise la récolte des productions végétales

L’article 3 de l’arrêté du 29 septembre relatif aux restrictions des activités agricoles est modifié.
Il autorise la récolte sous réserve que les productions végétales récoltées soient tracées, identifiées et consignées de façon séparée sur l’exploitation sous la responsabilité de l’exploitant jusqu’à l’obtention de garanties sanitaires sur les productions sur la base de contrôles officiels et d’une évaluation du risque sanitaire.
Ne sont plus désormais concernés  :
- les végétaux non exposés aux retombées de suies, en particulier les productions sous serre ou sous tunnel (cultures sous abri ) ;
- les denrées issues d’animaux non exposés et alimentés par des aliments non exposés.

L’article 4 relatif à la mise sur le marché des produits sous la responsabilité de l’exploitant est supprimé.

L’article 4 stipulant qu’après la levée des mesures citées à l’article 3, la mise sur le marché s’effectuait sous la responsabilité de l’exploitant, qui devait vérifier au besoin par des auto-contrôles, la conformité sanitaire de ces produits est supprimé.

Michel Lalande assure prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les populations en toute transparence. Toutefois, il entend concilier le principe de précaution avec le principe de réalité. Ce nouvel arrêté permet ainsi aux agriculteurs concernés l’assouplissement des contraintes tout en garantissant de manière efficace la conformité sanitaire des produits mis sur le marché.

Retrouvez l'arrêté sur la page du recueil des actes administratifs (RAA) :
www.nord.gouv.fr/content/download/64324/402307/file/Recueil%20N°238%20special%20du%2002%20Octobre%202019.pdf

             

  • Point de situation zonal au 01/10/19 à 19h00 :

Retrouvez le point de situation zonal sur le site www.hauts-de-france.gouv.fr

                          

  • Point de situation du 30/09/19 à 19h00 :

Les services de l’État font procéder actuellement à un recensement des territoires susceptibles d’être touchés par des suies, établi sur la base de signalements de particuliers, avec un recoupement de l'information par les services de l’État.

Une première cartographie fait apparaître que certaines communes ont été impactées par les retombées du panache de fumée. Il s’agit d’un bilan provisoire établi ce lundi 30 septembre à 19H00, qui sera affiné au fur et à mesure.

> Consultez la liste des communes de la région Hauts-de-France touchées par les suies - 29/09/2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

Si vous constatez la présence de retombées sous forme de suie, merci de bien vouloir le signaler aux services de gendarmerie ou de police ou aux services départementaux d’incendie et de secours et de respecter les recommandations suivantes :

1. Rappel des mesures de précaution pour le nettoyage des suies

- en cas de présence de suie dans l’habitation et de ses abords, il convient d’éviter tout contact avec la peau et avec les muqueuses. Si vous manipulez des objets présentant de la suie, portez des gants
- Pour éviter de disperser les suies en les nettoyant, n’utilisez pas de nettoyeur haute pression, de balai ou d’aspirateur
- Nettoyez simplement à l’eau les fenêtres, mobiliers, jeux extérieurs et abords. En cas de dépôts graisseux, pour les surfaces lisses et planes, il est recommandé d’utiliser du nettoyant vitres et de l’essuie tout, ou de l’eau avec du détergent et un linge propre. Changer souvent l’eau et le linge servant au nettoyage, en particulier après le nettoyage des parties extérieures des fenêtres et rebords.
- En cas de présence de suies dans les installations de ventilation, nettoyez les grilles d’entrée d’air à l’eau et changez les filtres.

2. Recommandations en cas de contact avec les suies

Bien se laver les mains, surtout celles des jeunes enfants, et nettoyez régulièrement les jouets et objets (par exemple les doudous) pouvant être portés à la bouche par les enfants.

En cas de contact accidentel avec les suies, lavez les parties du corps concernées avec du savon ordinaire. En cas de contact avec les yeux, les rincer avec du sérum physiologique.

3. Recommandations sanitaires

Les captages d’eaux de surface destinés à la consommation humaine ont fait l’objet d’une surveillance renforcée. Aucun risque n’est constaté pour l’eau du robinet.

Ne consommez pas les fruits et légumes présentant des traces de suie

Les mesures de qualité de l’air réalisées depuis l’incendie ont fait apparaître une qualité de l’air habituelle

En cas de problème médical, contactez votre médecin traitant. En soirée et le week-end, appelez :
Pour le Nord : Médi’ligne 59 - ☎ 03 20 33 20 33
Pour le Pas-de-Calais : Médi’ligne 62 - ☎ 03 21 71 33 33
Pour l’Aisne, l’Oise et la Somme : le ☎ 15

4- Mesures conservatoires concernant les productions agricoles

Les retombées de suie occasionnées par ce nuage sur les zones de production agricoles sont susceptibles de présenter un risque de santé publique qui nous impose la prise de mesures conservatoires immédiates guidées par le principe de précaution.

Des arrêtés ont été  pris par les préfets des départements concernés, prescrivant une série de mesures visant à limiter certaines activités agricoles et à restreindre la mise sur le marché de produits alimentaires d’origine animale et végétale. La situation étant évolutive, une réévaluation sera assurée en temps réel pour, le cas échéant, modifier le périmètre des arrêtés préfectoraux.

- arrêté préfectoral - Nord
- arrêté préfectoral - Aisne
- arrêté préfectoral - Pas-de-Calais : pas d'arrêté
- arrêté préfectoral - Somme
- arrêté préfectoral - Oise

Les productions végétales non récoltées ne doivent pas l’être.

S’agissant des productions végétales récoltées après le 26 septembre et susceptibles d’avoir été exposées à la contamination :
• le lait collecté issu d'élevages dont les vaches étaient au pâturage depuis le 26 septembre,
• les œufs des élevages de plein air pondus depuis le 26 septembre 2019,
• le miel collecté depuis le 26 septembre 2019 et les poissons d’élevage produits dans la zone concernée,
sont consignés sous la responsabilité de l’exploitant jusqu’à obtention de garanties sanitaires sur les productions, sur la base de contrôles officiels et d’une évaluation du risque sanitaire. La situation sera réévaluée au vu des résultats d’analyse obtenus et, d’ores et déjà, un plan de surveillance renforcé est mis en place sur les productions ayant été exposées à ces retombées de fumées.

Des analyses ont été effectuées dont les résultats seront connus dans plusieurs jours. La décision de la levée des mesures ne pourra intervenir qu'en fonction de l'issue de ces analyses.

Pour ce qui concerne les particuliers (potagers, jardins familiaux, etc.), il est recommandé de ne pas consommer tout produit souillé.

S’agissant d’une pollution visible, les produits non souillés peuvent être normalement consommés après avoir été soigneusement lavés comme à l’ordinaire.

5- Prélèvements et analyses effectuées sur l’air et l’eau

Les mesures de qualité de l’air réalisées par Atmo Hauts-de-France depuis l’incendie ont fait apparaître une qualité de l’air ne dépassant pas, à ce stade, les seuils réglementaires. Cependant, le passage du panache de fumée a été observé jeudi sur les mesures des particules PM10 et PM2.5, ainsi que sur les mesures de carbone-suie. Les concentrations mesurées sont restées bien en deçà des seuils réglementaires jeudi et pour les jours suivants. Les indices de la qualité de l’air sur l’ensemble de la région restent bons depuis l’incendie.

L'ensemble des résultats des mesures en continu sont consultables en libre accès sur le site le site d'Atmo .

Atmo Hauts-de-France continue à participer aux investigations. Dans le cadre des recherches plus approfondies, elle a complété son dispositif de surveillance en continu par :

- des analyses de prélèvements sur filtre élargies à un large panel de polluants. Atmo est en lien avec les laboratoires d'analyse ;

- la plateforme de signalements des odeurs (ODO), déployée sur l'ensemble de la région Hauts-de-France depuis jeudi soir. En  cas d'odeur constatée, vous pouvez la signaler sur le site d'Atmo .

Atmo Normandie a déployé un dispositif complémentaire depuis jeudi après-midi en positionnant des moyens de mesures sous la trajectoire des vents. Ces résultats ne peuvent être connus en temps réel, car ils nécessitent une analyse en laboratoire de chimie, pouvant prendre plusieurs jours. Atmo Hauts-de-France reste donc coordonnée avec Atmo Normandie pour connaître les résultats de ces analyses approfondies notamment en hydrocarbures aromatiques polycycliques et en métaux, réalisées en supplément lors de l'incendie.

En outre, dès vendredi 27 septembre, l’ARS Hauts-de-France a réalisé des contrôles sur les captages d’eau de surface situés dans la trajectoire du nuage. Aucun risque n’avait été constaté et la consommation de l'eau du robinet reste sans danger. Par précaution, l’ARS renforce la surveillance de la qualité de l’eau pour les captages souterrains situés dans les secteurs concernés par les retombées de suie.

Vous pouvez consulter le site de l'ARS Hauts-de-France pour plus d'informations.

6- Mise en place de numéros verts 

- Dans la région Hauts-de-France

Sur signalement des particuliers, les services de l’État continuent de procéder à un recensement des territoires susceptibles d’être touchés par des suies. Si vous constatez la présence de retombées sous forme de suie, merci de vouloir le signaler aux numéros verts :

- dans l’Aisne : 03 23 21 84 99 (09h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30), en dehors de ces horaires au 03 23 21 82 82
- dans le Nord : contactez le n° vert national 0 800 009 785 (08h00 à 20h00, 7 jours/7)
- dans l’Oise : 03 44 06 12 34 (08h00-17h30)
- dans le Pas-de-Calais : contactez le n° vert national 0 800 009 785 (08h00 à 20h00, 7 jours/7)
- dans la Somme : contactez le n° vert national 0 800 009 785 (08h00 à 20h00, 7 jours/7)

Vous pouvez également contacter les services de gendarmerie ou de police ou les services départementaux d'incendie et de secours.

- Au niveau national

Un numéro vert national est à votre disposition : 0 800 009 785 (08h00 à 20h00, 7 jours/7) pour répondre à toutes les questions.
Pour plus d'informations, consultez la rubrique dédiée sur le site du Gouvernement : www.gouvernement.fr/transparence-rouen

Pour vous informer

Pour vous tenir informés de l’évolution de la situation, consultez le site www.nord.gouv.fr et les réseaux sociaux :
- Twitter : @prefet59
- Facebook : facebook.com/prefetnord

Plus d'informations sur la liste des produits présents dans l'entrepôt sur le site de la préfecture de Seine-Maritime.