Actualités

Ouverture sauvage des bouches d'incendie : le préfet du Nord déplore une pratique dangereuse

 

Le préfet du Nord déplore le phénomène des ouvertures sauvages des bouches à incendie pour jouer avec de l’eau en période de canicule.

Outre la gène voire les risques occasionnés par l’inondation des lieux environnants, cette pratique est dangereuse : elle fragilise les possibilités d'intervention des sapeurs-pompiers en cas d'incendie et entraîne la saturation du 18, au détriment des appels ayant un caractère d’urgence nécessitant une intervention.

Le préfet appelle au civisme : « en détournant l’usage des bouches à incendie, on ne joue pas avec de l’eau, on joue avec des vies humaines ».

Le préfet salue la mobilisation des équipes des Eaux du Nord dans la métropole lilloise qui ont procédé à la mise en sécurité du réseau.

Des mesures ont été prises pour lutter contre ce phénomène et ses conséquences : les patrouilles des forces de l’ordre et les moyens de lutte contre les incendies ont été renforcés.