Actualités

Mortalité anormalement élevée dans un élevage de poulets dans le Nord - Suivi de la situation

 
 

Une mortalité anormalement élevée est constatée, depuis une dizaine de jours, dans un élevage de poulets de chair dans un établissement situé dans le dunkerquois.

Dès la situation signalée, des analyses pour recherche du virus de l'influenza aviaire hautement pathogène ont immédiatement été mises en œuvre ainsi que toutes les mesures nécessaires pour éviter une éventuelle propagation du virus à partir de l'élevage.
 
Les résultats des premières analyses avaient conduit à lever, jeudi dernier, la suspicion d'influenza aviaire tout en poursuivant des investigations complémentaires pour identifier la cause de cette mortalité massive et en maintenant les mesures de prévention.
 
Ces analyses complémentaires, mises en oeuvre par la Direction départementale de la protection des populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations) du Nord avec l'appui d'experts, ayant montré la présence de traces d’influenza aviaire hautement pathogène, les services de l’Etat ont procédé, ce mercredi 1er mars, à de nouveaux prélèvements afin de poursuivre les analyses et de confirmer ou d'infirmer la présence du virus et le cas échéant déterminer la cause de cette mortalité.
 
A titre préventif, et en complément des mesures prises dans l'élevage pour éviter une éventuelle propagation du virus, un arrêté préfectoral de zone de contrôle temporaire (ZCT) a été pris pour limiter les mouvements d'animaux et de produits dans un rayon de 5 km autour de l'élevage.
 
Les maires des communes concernées, Ghyvelde, Hondschoote, Uxem, Warhem et Bray-Dunes, sont tenus informés de l’évolution de la situation.
 
Dans ce contexte, la préfecture du Nord rappelle l'importance pour tous les détenteurs d'oiseaux de respecter scrupuleusement les mesures de bio-sécurité obligatoires sur l'ensemble du territoire national depuis l'arrêté ministériel du 8 février 2016 et qui ont  été renforcées depuis le passage en risque élevé de l'ensemble du territoire national en décembre 2016.

En savoir plus :

> Arrêté n°2017-42 déterminant une zone de contrôle temporaire suite à une suspicion d'influenza aviaire en élevage et les mesures applicables dans cette zone - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb