Actualités

Migrants - Le préfet installe un comité de pilotage du camp de la Linière à Grande-Synthe

 
 
Migrants de Grande-Synthe - Le préfet installe un comité de pilotage pour le suivi de la situation des migrants sur le camp de la Linière

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord, a installé, à la demande du ministre de l'Intérieur, un comité de pilotage du camp de la Linière à Grande-Synthe, le jeudi 7 avril 2016, en sous-préfecture de Dunkerque.

Ce comité réunit les services de l’Etat, la mairie et les associations intervenant sur ce terrain. Il fait suite à la rencontre entre le ministre de l’Intérieur et le maire de Grande-Synthe le 31 mars 2016. Il a pour objet d’assurer la mise en œuvre des actions qui ont été décidées lors de cette réunion.
 
Le préfet a souligné l’attachement de l’Etat à garantir la protection des migrants, à promouvoir le droit d’asile et à inciter les migrants à rejoindre les centres d’accueil et d’orientation.
 
Dans ce cadre, des agents de l’office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), des médiateurs de l’Afeji et des volontaires du service civique de la sous-préfecture de Dunkerque effectuent quotidiennement des maraudes. Un hébergement provisoire peut être proposé dans l’attente d’un départ vers un centre d’accueil et d’orientation qui permet d’accueillir dignement les personnes et leur donne du temps pour réfléchir à leur projet migratoire. Une convention sera prochainement signée entre l’Etat et la mairie formalisant cet engagement à favoriser la mise à l’abri des migrants en dehors du camp. Une attention particulière est portée à la situation des mineurs isolés afin d’assurer leur prise en charge en lien avec le conseil départemental et assurer, le cas échéant leur transfert au Royaume Uni pour rejoindre leurs proches.
 
S’agissant des conditions de protection et de sécurité, le préfet a rappelé la nécessité de mettre en place rapidement les dispositifs de prévention contre le risque incendie des cabanons en bois et empêchant la traversée de l’autoroute et de réunir la commission locale de sécurité présidée par le maire.
 
A la suite des faits de violence qui ont été constatés aux abords et à l’intérieur du camp, le préfet et le procureur ont souligné la mobilisation des forces de l’ordre et la rapidité de la réponse pénale. Ils ont condamné les atteintes portées aux policiers. La lutte contre les passeurs se poursuit : 6 réseaux ont été démantelés depuis le ois de septembre 2015.
 
Le préfet s’est rendu sur le camp de la Linière en présence de Gaëtan Gorce, sénateur de la Nièvre et de Jacques Legendre, sénateur du Nord, membres d’un groupe de travail sur la crise des réfugiés.