Actualités

Accueil de personnes migrantes – Le ministre de l’Intérieur à la rencontre des étudiants ayant quitté Calais pour rejoindre le campus universitaire de Villeneuve d’Ascq

 
 
Accueil des migrants - Bernard Cazeneuve rencontre des étudiants accueillis sur le campus universitaire scientifique de Villeneuve d'Ascq

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, s’est rendu, le jeudi 20 octobre 2016, à la rencontre des étudiants qui ont quitté le campement de la Lande à Calais, pour rejoindre le campus universitaire de Lille.

Hébergés dans un centre d’accueil spécifique co-géré par le Crous et Adoma, ces étudiants vont bénéficier d’un parcours-type universitaire, qui débute par un apprentissage intensif du français.

Le ministre s’est entretenu, en présence de Gérard Caudron, maire de Villeneuve d’Ascq et d’Audrey Linkenheld, députée du Nord, avec les présidents des universités de Lille, les dirigeants du Crous de Lille et ceux d’Adoma, premier opérateur national pour l’hébergement et l’accompagnement des demandeurs d’asile sur la mise en œuvre du projet d’accueil des étudiants. Il a échangé avec les jeunes sur leur parcours et leur projet. Il leur a souhaité la bienvenue en France et un plein succès dans la reprise de leurs études.
 
Dans le cadre des préparatifs du démantèlement humanitaire du campement de la Lande, 80 étudiants ont quitté Calais, le mardi 18 octobre, pour rejoindre le campus universitaire scientifique de Villeneuve d’Ascq.
 
Recensés à Calais par les maraudes sociales effectuées par les services de l’Etat et les associations, ils pourront bénéficier d’un parcours-type universitaire, qui débutera par un apprentissage intensif de la langue française. Après la période initiale de formation, ils pourront poursuivre un cursus universitaire classique dans la matière de leur choix. Ils sont hébergés dans un centre d’accueil spécifique co-géré par le Crous et Adoma, à proximité de l’université.
 
Cette démarche s’inscrit dans la politique globale menée par le Gouvernement à Calais, qui vise à mettre l’abri les personnes en besoin manifeste de protection fuyant les guerres et les persécutions et faciliter leurs parcours de demande d’asile et d’intégration.