Actualités

Lutte contre les violences faites aux femmes - De nombreuses actions en Hauts-de-France dans le cadre de la journée internationale du 25 novembre

 
 
Lutte contre les violences faites aux femmes - De nombreuses actions en région autour du 25 novembre

Le 25 novembre a été proclamé par l’Assemblée Générale des Nations Unies journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, en hommage au combat des sœurs Mirabal, assassinées le 25 novembre 1960 en République dominicaine.
Cette journée est l’occasion de rappeler que partout dans le monde, les femmes et les filles sont encore victimes de nombreuses formes de violences. Le 25 novembre a pour but de sensibiliser à la question des violences faites aux femmes, mais ce n’est pas une fatalité. Il est possible de les éradiquer par la prévention, la sensibilisation et par des actions concrètes.

Une mobilisation internationale

Cette année l’Organisation des Nations Unies (ONU), organise seize jours de mobilisation, entre le 25 novembre et le 10 décembre. Cette campagne est intitulée « 16 jours d’activisme de la société civile contre la violence basée sur le genre ». Le thème est #ÉcoutezMoiAussi, en rapport avec les mouvements de libération de la parole qui ont été rendus visibles ces derniers mois (#MeToo, #TimesUp, #Niunamenos, #NotOneMore, #BalanceTonPorc).
De nombreuses actions sont prévues, notamment une commémoration officielle au siège des Nations Unies à New-York, ainsi que l’éclairage en orange de plusieurs bâtiments officiels de l’ONU, couleur choisie comme symbole de ralliement à la lutte contre les violences faites aux femmes et pour sensibiliser l’opinion publique aux violences faites aux femmes.

Un dispositif de grande ampleur au niveau national

Au niveau national, un dispositif de grande ampleur est déployé, permettant la sensibilisation du grand public par la diffusion de spots télévisuels, réagir peut tout changer , qui s’adressent tout particulièrement aux témoins de violences faites aux femmes, afin de les inciter à réagir, et montrer qu’en prenant le parti de « ne rien laisser passer », ces violences finiront par disparaître.

De plus, le 3919, numéro d’urgence à l’attention des femmes victimes de violences, sera renforcé dans le cadre du 25 novembre. Stop violences

En Hauts-de-France, une forte mobilisation et de nombreuses actions

Dans la région des Hauts-de-France, plus de quatre-vingt-dix actions sont prévues sur les 800 répertoriées sur la cartographie interactive  publiée par le secrétariat d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes et à la lutte contre les discriminations.

De plus, une grande campagne d’affichage préventif sur le 3919 est prévue dans les services de l’État et les associations accueillant du public.

Ces actions dans la région soulignent également l’engagement des préfets dans la lutte contre les violences faites aux femmes :

- Michel Lalande, préfet de la région des Hauts-de-France, préfet du Nord signera une convention relative à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail avec l’Université de Lille, le vendredi 23 novembre. Cette convention concerne la réalisation d’une formation en ligne (MOOC) par le laboratoire de droit social, l’EREDS, sur les sujets relatifs à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles et notamment la notion de harcèlement sexuel, la prévention et les sanctions.

Ce MOOC, accessible à toutes et tous, a pour objet de sensibiliser un large public à la question des violences sexistes et sexuelles au travail.

- Au sein de la préfecture de région Hauts-de-France, une sensibilisation des agents à la lutte contre les violences faites aux femmes et particulièrement aux violences sexistes et sexuelles dans la fonction publique, sera proposée par la DRDFE.

- Dans le Nord, la séance de projection de la pièce « Tabou » à la médiathèque de Roubaix le 22 novembre à 19 h sera introduite par Daniel Barnier, préfet délégué à l’égalité des chances du Nord, visitera également un accueil de jour afin de rencontrer des femmes victimes de violences.

- Dans la Somme, Monsieur Philippe de Mester, préfet de la Somme, participera à la signature du protocole départemental de prévention et lutte contre les violences faites aux femmes dans le département de la Somme pour la période 2018-2022 le 23 novembre.

- Dans l’Aisne, Madame Magali Daverton, sous-préfète de l’Aisne, participera au cinéma-débat « Jusqu’à la garde » le 26 novembre à 18 h.

Le directeur de cabinet de Monsieur Nicolas Basselier, préfet de l’Aisne, participera quant à lui à un colloque intitulé « L’impact des violences conjugales sur les enfants à destination des professionnel·le·s » le 18 janvier 2019.

- Dans l’Oise, Monsieur le préfet Didier Martin introduira le colloque « Les dispositifs de lutte contre les violences sexistes et sexuelles déployés dans l’Oise » se tenant le 20 novembre à la préfecture de Beauvais.