Actualités

Jeunesse - Les ministres Gabriel Attal et Frédérique Vidal lancent le Service national universel (SNU) dans le Nord

 
 
Les ministres Gabriel Attal et Frédérique Vidal lancent le Service national universel dans le Nord

Lundi 17 juin 2019, le Service National Universel (SNU) a été officiellement lancé. 2 000 jeunes filles et garçons, âgés de 15 à 16 ans se sont portés volontaires pour participer à la première phase de cohésion, dans les 13 départements pilotes dont le Nord. 

Gabriel Attal, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, s'est rendu, lundi 17 juin 2019 dans le centre SNU du lycée Le Corbusier de Tourcoing. Il était accompagné par Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et de Thierry Hégay, sous-préfet de Cambrai, chargé du SNU dans le Nord.

Ils ont assisté au lever des couleurs en présence de l’ensemble des jeunes du centre. Ils échangeront avec eux, ainsi qu’avec leurs encadrants. Puis, ils ont participé aux modules obligatoires bilan de santé et bilan de compétences.

Le département du Nord accueille 220 jeunes en hébergement collectif, venus des 12 autres départements préfigurateurs. Le secrétaire d'Etat a souligné que le service national universel constituerait, à l'avenir "un rite de passage vers la citoyenneté avec la découverte d'un autre territoire, la découverte de jeunes qui viennent d'autre milieux sociaux au service des valeurs de la République." 

Les jeunes volontaires sélectionnés pour cette phase de préfiguration constituent un panel représentatif de la diversité de chaque département (lycéens, décrocheurs, apprentis, etc.). Pour assurer le brassage territorial et la mixité sociale, ils effectueront leur SNU en dehors de leur département de résidence. Cette opportunité de vie en collectivité permettra à chaque jeune volontaire de créer des liens nouveaux, d'apprendre la vie en communauté, de développer sa culture de l'engagement et ainsi d'affirmer sa place dans la société.

À terme, le SNU deviendra obligatoire et concernera l’ensemble d’une classe d’âge, soit environ 800 000 jeunes par an, après leur classe de troisième, âgés de 15 à 16 ans. 

Pour en savoir plus sur le SNU > S'informer, s'inscrire, s'engager : tout savoir sur le SNU