Actualités

Les conseils citoyens : espaces de co-construction des contrats de ville

 
 
Les conseils citoyens : espaces de co-construction des contrats de ville

Sophie Elizéon, préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord, a installé le samedi 25 juin 2016, le conseil citoyen du quartier du Blanc-Riez, quartier prioritaire de la ville de Wattignies comptant près de 4050 habitant-es.

La participation des habitant-es des quartiers à la vie citoyenne constitue une dimension majeure de la politique de la ville, réaffirmée par l’article premier de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014. La mise en place de conseils citoyens dans l’ensemble des quartiers prioritaires a pour objectif de conforter les dynamiques citoyennes existantes et de garantir les conditions nécessaires aux mobilisations citoyennes, en favorisant l’expertise partagée, en garantissant la place des habitant-es dans toutes les instances de pilotage et en créant un espace de propositions et d’initiatives.

En présence d’Alain Pluss, maire de Wattignies, et d’Annie Leys, adjointe au maire déléguée à la politique de la ville, les membres des collèges « habitant-es » - 12 membres - et « acteurs locaux » - 5 membres - ont été investi-es dans leur mission de conseillers citoyens. Le conseil citoyen exercera son action en toute indépendance dans le respect des valeurs de liberté, d'égalité, de fraternité, de laïcité et de neutralité. Sophie Elizéon a souligné la qualité de la démarche adoptée par la commune qui a permis la mise en place de ce nouvel « outil de démocratie collaborative ».

Dans le cadre du nouveau programme national de renouvellement urbain, la préfète a souligné qu’il était nécessaire de permettre à chaque habitant d’être pleinement acteur du projet de renouvellement du quartier du Blanc-Riez. « Seules des politiques publiques construites avec les citoyen-nes auront l’efficacité requise et permettront de créer une dynamique de confiance entre les habitant-es et les institutions. Il est nécessaire d’associer les habitant-es pour eux-mêmes mais aussi pour porter l’exigence de services publics qui soient au service des réalités vécues et non des besoins supposés ».

La préfète a remercié les membres du conseil citoyen présents pour leur engagement au service de la politique de la ville. Rappelant que « l’action publique n’a de sens que si elle est efficace », elle les a assurés de l’attention que portera l’État pour promouvoir leur participation et renforcer leurs compétences. Elle les a encouragés être co-auteur du développement de leur quartier, à acquérir de nouvelles compétences pour faire entendre leurs voix et à être des passeurs de parole : du quartier vers les partenaires de la politique de la ville mais aussi des instances décisionnelles vers les habitant-es du Blanc-Riez et au-delà de la ville de Wattignies.

A l’issue de l’installation du conseil citoyen s’est tenue l’inauguration du groupe scolaire Simone Veil né de la fusion des écoles Guillaume Apollinaire et Antoine Lavoisier. Ministre des affaires sociales, de la santé et la ville de 1993 à 1995, le rôle de Simone Veil pour la politique de la ville fut essentiel puisqu’elle aura permis sa pérennité et la mise en œuvre des contrats de ville. Guy Charlot, directeur académique des services de l’Éducation nationale, et Sébastien Huyghe, député de la cinquième circonscription du Nord, ont salué le choix éponymique de la ville de Wattignies pour ce groupe scolaire relevant du réseau de l’éducation prioritaire.

Les conseils citoyens : espaces de co-construction des contrats de ville

A lire sur le même thème :

Politique de la ville – Installation du premier conseil citoyen dans le département du Nord

Pour en savoir plus sur la politique de la ville, cliquez ici