Actualités

Distinctions honorifiques - Le préfet remet les insignes de chevalier de l'Ordre National du Mérite à René Spies, directeur départemental adjoint des services d'incendie et de secours (SDIS) du Nord

 
 
Le préfet remet les insignes de chevalier de l'Ordre National du Mérite à René Spies

Michel Lalande, préfet des Hauts-de-France, a remis les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite au colonel René Spies, directeur départemental adjoint des services d’incendie et de secours (SDIS) du Nord, le mardi 15 octobre 2019, en Préfecture du Nord.

Avant d’évoquer les mérites qui ont conduit le président de la République à lui remettre cette distinction, le préfet a souhaité partager quelques réflexions sur le sens profond de cette cérémonie, à la fois solennelle et festive.

Solennelle parce que l’Ordre National du Mérite, créé par le Général de Gaulle en 1963, est destiné à récompenser les mérites distingués, acquis, soit dans une fonction publique civile ou militaire, soit dans l’exercice d’une activité privée. C’est la reconnaissance de la Nation envers celles et ceux qui lui consacrent beaucoup de leur vie, dans les domaines les plus divers.

C’est un symbole fort et c’est la raison pour laquelle il convient de donner à cette cérémonie, la solennité qui s’impose.

Festive car c’est aussi une étape heureuse dans une vie.

Avant de rappeler le parcours professionnel du Colonel René Spies, le préfet a souligné la double singularité de son métier et de sa fonction. « La singularité de votre métier c’est le dévouement au service de la sécurité des populations, de nos concitoyens. C’est le courage physique qui peut aller jusqu’au sacrifice. La singularité de votre fonction c’est aussi de commander, d’être un exemple pour vos troupes, de prendre les décisions qui s’imposent, d’en assurer l’exécution. Cette tâche peut être difficile, voire ingrate à certains moments. Mais votre honneur c’est que vous y faites toujours face, même dans les situations les plus inconfortables. »
 
René Spies, titulaire d’un doctorat en biochimie, a commencé sa carrière de sapeur-pompier dans la région Bourgogne-Franche-Comté, où il deviendra successivement chef du bureau Opérations et Prévision à la DDSIS du Jura, chef du centre de secours principal de DOLE, responsable du centre de traitement de l’Alerte Nord, chef du groupement territorial Nord au SDIS du Jura , chef du groupement opérationnel et technique à la DDSIS du Jura, directeur adjoint du département prospective et développement -responsable de la formation et actions internationales à l’École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs Pompiers, avant de devenir directeur départemental adjoint du SDIS du Cher.
 
Il sera nommé en 2016, directeur départemental adjoint au SDIS du Nord, le premier de France par la taille, par la nature des risques, par la densité de la population, par les flux qu’elle génère.
 
Tout au long de sa carrière, René Spies s’est fortement impliqué dans la formation et le corps des sapeurs -pompiers qui porte des valeurs qui lui tiennent à cœur : celles de la solidarité et de l’entraide entre soldats du feu.
 
« Mon Colonel, votre humanité, votre souhait de toujours vouloir vous améliorer pour mieux servir les autres, votre sens de l'écoute et votre humilité sont autant de qualités qui font de vous un grand serviteur de l’État. L’attribution de la croix de chevalier de l’Ordre National du Mérite que j’ai l’honneur de vous remettre, aujourd’hui, vous récompense de votre dévouement et de votre engagement en faveur de l’intérêt général, de la Nation » a conclu le préfet avant de remettre au nom du président de la République les insignes de chevalier dans l’Ordre National du Mérite au Colonel René Spies.

Le préfet délégué pour la défense et la sécurité de la zone Nord remet les galons de Colonel à Olivier Desquiens, adjoint au chef d'état-major interministériel zonal (EMIZ)

Jean-Christophe Bouvier, préfet délégué pour la défense et la sécurité de la zone Nord, a remis les galons de Colonel à Olivier Desquiens, adjoint au chef d’état major interministériel zonal, le mardi 15 octobre 2019, en Préfecture du Nord.

Issu du rang, le Colonel Olivier Desquiens, a débuté sa carrière, il y a 20 ans, en tant qu’équipier sapeur pompier à la brigade des sapeurs -pompiers de Paris.

Il a ensuite évolué au SDIS du Nord en occupant tout d’abord le poste de chef d’équipe, et après son concours d’officier, au poste d’adjoint au chef du centre d’incendie et de secours de Tourcoing. Il a ensuite rejoint le SDIS du Pas-de-Calais en tant qu’adjoint au chef du centre d’incendie et de secours de Liévin.

Sa connaissance du fonctionnement territorial et du management opérationnel des unités lui ont permis d'évoluer et d'accéder au poste d'adjoint au chef du groupement prévision des risques du Pas-de-Calais.

En 2018, après l’obtention du master « Gestion des risques sur le territoire », il réussit le premier concours de Colonel et intègre l’École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs Pompiers.

À l'issue de sa formation, le Colonel Olivier Desquiens, a rejoint l’état-major interministériel zonal, en qualité d'adjoint au chef d'état-major interministériel zonal.

« C'est avec plaisir que je lui remets aujourd’hui, en présence de son tuteur, de son directeur d’école, des directeurs des SDIS, des services partenaires, de sa famille et de ses proches, ses galons de Colonel » a conclu le préfet.