Actualités

Le préfet reçoit les lieutenants de louveterie nommés ou renouvelés dans leurs fonctions

 
Le préfet reçoit les lieutenants de louveterie nommés ou renouvelés dans leurs fonctions

A la suite de leur nomination en décembre dernier, Jean-François Cordet, préfet du Nord, a convié les 17 lieutenants de louveterie du département à une cérémonie, au cours de laquelle ils lui ont remis la charte de louveterie qu’ils avaient signé, officialisant leur prise de fonction pour une durée de 5 ans.

La louveterie a été institutionnalisée par Charlemagne en l’an 813. La mission des luparii – ancienne dénomination des lieutenants de louveterie – qui consistait à chasser les loups, a évolué en fonction des besoins de la société et des peuplements de la faune sauvage.
 
Ce corps, qui est le plus ancien de l’administration française, est spécifique en raison du caractère bénévole des missions dévolues à ses officiers. Ils sont chargés de conseiller techniquement l’administration en matière de régulation des nuisibles. Ils ont également la charge de leur abattage et de celui des animaux ayant un comportement pouvant présenter un risque pour la sécurité publique ou occasionner des dégâts aux cultures ou aux biens. Les lieutenants de louveterie sont également assermentés et ont qualité pour constater, dans la limite de leur circonscription, les infractions à la police de la chasse. Enfin, ils participent à l’élaboration de la politique cynégétique, en apportant leur analyse.
 
Jean-François Cordet a notamment souligné leur rôle de conseillers techniques de l’administration pour les problèmes de gestion de la faune sauvage. Il a également rappelé que leur passion de la chasse, de la réglementation et leur expertise fait de ces 17 officiers, les interlocuteurs privilégiés de l’administration en la matière.
 
A l’issue de cette cérémonie, Jean-François Cordet s’est vu remettre la médaille des lieutenants de louveterie.