Actualités

Le ministre de l'Intérieur renforce la « reconquête républicaine » à Roubaix-Tourcoing

 
 
Le ministre de l'Intérieur renforce la « reconquête républicaine » à Roubaix-Tourcoing

Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, s'est rendu le 2 juillet 2019 à Roubaix et à Tourcoing afin d'y lancer le dispositif de reconquête républicaine et de réaffirmer l'engagement de l'Etat en matière de sécurité, symbolisé par l'inauguration du nouveau commissariat de police de Tourcoing. Cette visite était marquée par la présence de Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics. Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, et les maires de Roubaix et de Tourcoing étaient aux côtés des ministres.

Christophe Castaner s'est d'abord rendu dans le quartier de l'Alma à Roubaix. A cette occasion, il a échangé avec les habitants du quartier avant de rencontrer les nouveaux agents de la brigade de reconquête républicaine (B2R) dans les bureaux de police de l'Alma. Il a salué cette nouvelle police de sécurité du quotidien, constituée de 25 policiers supplémentaires, amenée à lutter contre le trafic de stupéfiant et les violences urbaines sur un périmètre élargie réunissant Roubaix et Tourcoing.

 
Par la suite, Christophe Castaner, accompagné de Gérald Darmanin, a visité le centre de supervision urbain de la police municipale de Tourcoing et signé la convention de coordination entre polices nationale et police municipale. L'objectif du partenariat : "renforcer le continuum de sécurité" au cœur de la police du quotidien pour une "sécurité à 360 degrés".

 
La délégation ministérielle a continué son itinérance au nouveau commissariat de police de Tourcoing pour une inauguration protocolaire, avec coupure de ruban et dévoilement de la plaque inaugurale, et une visite des nouveaux locaux. Le ministre de l'Intérieur a clos la cérémonie en confirmant le caractère prioritaire des dépenses liées à la sécurité dans le budget du gouvernement, et inviter tous les acteurs étatiques et locaux à se mobiliser pour "combattre l’injustice et offrir à chacun de nos concitoyens la sérénité et le respect"
Le ministre a finalement salué le travail des forces de l'ordre et exprimé sa fierté de se rendre dans "ces  communes, où l’on travaille main dans la main avec les élus, avec les collectivités. Dans ces communes, où on a décidé que la sécurité ne serait pas un slogan électoral mais une réalité du quotidien."

 
Le dispositif QRR, inauguré en 2018 par les ministères de l'Intérieur et de la Justice, prévoit un déploiement progressif de moyens de police supplémentaires dans les quartiers réputés difficiles. Dans le département du Nord, les quartiers de Lille-Fives et Lille-Moulins ont été les premiers secteurs à bénéficier du dispositif dès la première phase de déploiement en 2018, permettant une augmentation de 125 % du nombre de personnes interpellées dans des affaires de stupéfiants. Roubaix et Tourcoing bénéficient de ce dispositif depuis début 2019.

 
Retrouvez plus d'informations sur la police de sécurité du quotidien et les quartiers de reconquête républicaine sur le site du ministère de l'Intérieur