Actualités

Aménagement du territoire - L’État aux côtés des villes lauréates du programme « Action Cœur de ville » dans le Nord

 
 
L’État aux côtés des villes lauréates du programme « Action Cœur de ville » dans le Nord

Le plan national « Action Cœur de ville », lancé par le ministère de la Cohésion des territoires en décembre 2017, vise à améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. Cinq villes du Nord font partie des 222 villes moyennes retenues à l’échelle nationale en mars 2018 : Cambrai, Douai, Dunkerque, Maubeuge et Valenciennes. L’État, les collectivités et les principaux acteurs de la redynamisation de ces villes lauréates ont signé les conventions qui vont permettre au programme de s’enclencher.

Cœur de ville, un plan soutenu par tous les acteurs pour soutenir les villes de demain

Atouts pour les territoires, les villes dites moyennes ont un rôle essentiel à jouer et constituent un moteur de développement. Ces villes sont sources de dynamisme économique, patrimonial, culturel et social, mais elles connaissent parfois des difficultés d’attractivité, de logements dégradés ou de vitalité commerciale, par exemple. L’État souhaite donc conforter le rôle des centres-villes et a pour priorité de leur donner les moyens d’asseoir leurs positions tout en tenant compte de leurs besoins réels, de leur dimension économique et commerciale, de l’espace public, de l’habitat, de la mobilité, de la culture ou encore du patrimoine.

Élaboré en concertation avec les élus et les acteurs économiques des territoires, le plan « Action Cœur de ville » vise ainsi à faciliter et à soutenir le travail des collectivités locales, à inciter les acteurs du logement et de l’urbanisme à réinvestir les centres-villes, ou encore à favoriser le maintien ou l’implantation d’activités en cœur de ville afin d’améliorer les conditions de vie dans les villes moyennes.

Action Cœur de villes dans les arrondissements du Nord

Avesnes-sur-Helpe

Innovation-et-Territoires-Signature-de-la-convention-Action-caeur-de-ville-de-Maubeuge_large

Le vendredi 28 septembre, Alexander Grimaud, sous-préfet d'Avesnes-sur-Helpe, a signé la convention actant le programme « Action Cœur de ville » pour la ville de Maubeuge, en présence Photo d'Arnaud Decagny, maire de Maubeuge et des nombreux acteurs concourant à cette action de redynamisation du centre-ville de Maubeuge - bailleurs, commerçants, chambre des métiers, chambre de commerce, transporteurs et acteurs culturels.

Cliquez ici pour en savoir plus

 

Cambrai

Innovation-et-Territoires-Signature-du-contrat-Action-caeur-de-ville-avec-le-maire-de-Cambrai_large

Le vendredi 28 septembre, Thierry Hegay, sous-préfet de l’arrondissement de Cambrai, a procédé à la signature de la convention « Action Cœur de Ville », avec François-Xavier Villain, maire de Cambrai et président de la Communauté d’Agglomération de Cambrai, en présence de Jean-Pierre Couvent, premier vice-président de la Communauté d’Agglomération de Cambrai, d’Isabelle Chavot, de la Banque des territoires, de Bertrand Declemy, membre du comité régional Action Logement, d’Eric Fisse, directeur de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) et délégué régional de l’agence nationale de l’habitat (ANAH) et Loranne Bailly, directrice générale de l’Etablissement public foncier (EPF) Nord-Pas-de-Calais.

L’ensemble des participants se félicitent de la signature de cette convention et souhaitent la réussite de ce projet pour la ville de Cambrai.

Cliquez ici pour en savoir plus

Douai

La signature de la convention-cadre du programme « Action Cœur de ville » de la ville de Douai, s’est déroulée, quant à elle, le jeudi 20 septembre 2018. L’État, représenté par Jacques Destouches, sous-préfet de Douai, Frédéric Chéreau, maire de Douai, Christian Poiret, président de la Communauté d’agglomération du Douaisis (CAD) et leurs partenaires ont ainsi signé cette convention témoignant d’un engagement conjoint à revitaliser la ville et son centre-ville.

Dunkerque

Innovation-et-territoires-Signature-de-la-convention-Action-caeur-de-ville-de-Dunkerque_large

Eric Etienne, sous-préfet de Dunkerque, a signé la convention cadre pluriannuelle cœur de ville à la communauté urbaine de Dunkerque le vendredi 28 septembre 2018, en compagnie de Patrice Vergriete, Maire de Dunkerque et Président de la Communauté Urbaine, Gaëlle Velay, directrice régionale de la Caisse des Dépôts et Consignations, Frédéric Roussel, Président du Comité Régional Action Logement, François Lavallée, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie Littoral Hauts de France, Alain Griset, Président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat représenté par Christophe Fermaut, artisan traiteur, Loranne Bailly, Directrice Générale de l'Etablissement Public Foncier et du Président du Conseil d'Administration, Salvatore Castiglione.

Par ce programme, qui bénéficie à 222 villes en France, la redynamisation du centre-ville de Dunkerque va pouvoir s'enclencher.

Les objectifs principaux répertoriés par la ville concernent particulièrement l'habitat en centre-ville, le développement économique et commercial, la mobilité, l'espace public, le patrimoine. La commune de Dunkerque a repris ses projets actuels pour les fédérer et s'appuie sur le projet "Phœnix" et la création du réseau de bus gratuit à haut niveau de service (Dk'Plus de mobilités). Reconquérir le centre-ville à tout prix est l'objectif majeur et il sera soutenu par l'Etat mettant ainsi en œuvre une politique prioritaire au service de la collectivité.

Cliquez ici pour en savoir plus

Valenciennes

Signature-des-conventions-Action-caeur-de-ville-pour-Denain-et-Valenciennes_large

Christian Rock, sous-préfet de Valenciennes et M. le maire de Valenciennes et président de la CAVM, Mme le maire de Denain et présidente du SIMOUV, M. le président de la CAPH, M. le président du conseil d’administration EPF, M. le président de la CCI Grand Hainaut, Mme la directrice du groupe Caisse des Dépôts, M. le président du comité régional d’action logement, Mrs les présidents d’agglomération délégataires de l’ANAH, ont procédé, le vendredi 28 septembre 2018, à la signature des conventions « action Cœur de ville » pour Denain et Valenciennes.

Ce dispositif mobilise autour des thématiques Commerce, Habitat, Mobilité et Accès aux services, des financements de l’État, d’Action logement, de la CDC, de l’ANAH, et des collectivités communales et intercommunales. D’autres partenaires ont prévu également de participer au dispositif.

Cliquez ici pour en savoir plus

Le plan Action Cœur de ville, une priorité nationale

Basé sur une approche globale, le plan Action Cœur de villes s’articule autour d’un ensemble de mesures pour aider les communes et les intercommunalités à mobiliser l’expertise et les ressources nécessaires à leurs projets, notamment en simplifiant et en facilitant leurs démarches via un guichet unique pour les demandes de financement.

Il propose également des mesures en faveur des commerces, activités économiques et de services ; les propriétaires et les locataires en centre-ville ; les promoteurs immobiliers et les bailleurs, ainsi que les résidents et les visiteurs.

Les chiffres clés du plan :

- 17 %, le taux de pauvreté en ville moyenne contre 14,5 % de manière nationale

- 1/3 des quartiers prioritaires de la ville se situent en villes moyennes

- 23 % de la population française vivent dans les villes moyennes »

- 26 % de l’emploi total, en France, y sont concentrés

En mars 2018, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a annoncé la liste des 222 villes moyennes retenues à l’échelle nationale dont 22 pour la région Hauts-de-France – cinq pour le Nord. Les maires de ces villes lauréates ont donc dû se lancer dans l’écriture d’une convention reposant sur un socle de cinq axes.

Vers un réseau des villes moyennes en région Hauts-de-France

Dans le prolongement du plan national « Action Cœur de ville », lancé par le ministère de la cohésion des territoires en décembre 2017 visant à améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et à conforter le rôle de moteur de développement du territoire, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, avait appelé de ses vœux, à l’occasion du séminaire « Faire des cœurs de ville des territoires de demain et de l’innovation » (https://www.prefectures-regions.gouv.fr/hauts-de-france/Actualites/Innovation-et-territoires-Seminaire-Action-coeur-de-ville-en-Hauts-de-France) organisé à Béthune en septembre 2018, la constitution d’un réseau des villes lauréates à l’échelle régionale, permettant l’échange sur les projets en cours.

Le préfet de région a souhaité que ce plan « constitue les prémices d’un véritable réseau des villes moyennes en Hauts-de-France, un réseau qui comptera peut-être d’autres villes non bénéficiaires du programme mais qui pourront s’appuyer sur ces expériences pour se renouveler ». Les lignes directrices de ce plan étaient donc fixées :

- favoriser la reconquête des cœurs de ville en renouvelant l’offre commerciale et en renforçant les équipements structurants

- favoriser la reconquête des cœurs de ville en renouvelant l’habitat, l’espace public et en repensant l’accessibilité.

Pour en savoir plus

Autres sites susceptibles de vous intéresser :

http://www.cohesion-terriroires.gouv.fr

http://cget.gouv.fr

https://www.entreprises.gouv.fr/coeur-de-ville