Actualités

Politique de la Ville - Déplacement de Julien Denormandie à Villeneuve d’Ascq : accès au logement et insertion dans l’emploi des jeunes

 
 
Julien Denormandie à Villeneuve d’Ascq : accès au logement et insertion dans l’emploi des jeunes

Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, s’est rendu le 11 janvier 2018 à la Cité scientifique de Villeneuve d’Ascq, pour une rencontre autour de l’accès des jeunes au logement et leur insertion dans l’emploi, notamment pour les jeunes issus des quartiers politique de la ville. Il a été accueilli par Daniel Barnier, préfet délégué pour l’égalité des chances.

Dans un premier temps, il a rencontré, à l’Ecole centrale Lille, des jeunes diplômés issus des quartiers politique de la ville (QPV) accompagnés par l’association « Nos quartiers ont des Talents » (NQT) dans leur projet d’insertion professionnelle et les entreprises les accompagnant. Il a participé à une table ronde sur les discriminations.
 
Le secrétaire d’État a rappelé la volonté du Gouvernement de « déployer toute l’énergie nécessaire pour récompenser les efforts à leur juste valeur ». En effet, à diplôme, âge et parcours équivalents, il est plus difficile d’accéder à un emploi lorsque l’on habite certains quartiers difficiles. Or, « quels que soient les territoires, on devrait avoir les mêmes chances de réussite ».
 
Dans cet objectif, les emplois francs sont une réponse aux barrières à l’emploi que peuvent rencontrer de nombreux habitants des quartiers populaires. Ce dispositif permet de répondre aux discriminations territoriales que subissent certains de nos concitoyens en raison de leur lieu d’habitation. Alors que la généralisation de la mesure est prévue en 2020, le Gouvernement mène en œuvre par le biais d’une expérimentation sur un nombre limité de quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Le dispositif permettra à une entreprise ou une association, où qu’elle soit située sur le territoire national, de bénéficier d’une prime pour l’embauche en CDI (à hauteur de 5000 euros/an sur 3 ans maximum) ou en CDD de plus de 6 mois (à hauteur de 2 500 euros/an sur 2 ans maximum) d’une personne résidant dans l’un des territoires retenus pour l’expérimentation.
 
Dans un deuxième temps, Julien de Normandie a visité la résidence étudiante Albert Camus qui est en réhabilitation depuis 5 ans et dont un dernier bâtiment vient d’être livré. Il y a rencontré des étudiants y résidant. Le Gouvernement s’est aussi engagé à construire 60 000 logements étudiants en 5 ans.