Actualités

Journée d’échange sur la « Laïcité et pratiques religieuses en milieu carcéral »

 
Journée d’échange sur la « Laïcité et pratiques religieuses en milieu carcéral »

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais, et Alain Jégo, directeur interrégional des services pénitentiaires de Lille, ont ouvert, le jeudi 16 avril 2015, la journée d’échanges sur la laïcité et la pratique religieuse en milieu pénitentiaire, organisée en préfecture du Nord.

Cette rencontre a réuni près de 100 personnes, aumôniers de toutes confessions et directeurs de l'administration pénitentiaire des régions Nord – Pas-de-Calais, Picardie et Haute-Normandie.

Promouvoir la laïcité et les valeurs du vivre ensemble

L’objectif poursuivi est de permettre aux aumôniers de connaître et d’appréhender au mieux les principes de fonctionnement d’un établissement pénitentiaire et les conditions de libre exercice du culte dans le cadre de l’application du principe de Laïcité au sein de la communauté pénitentiaire.

Le préfet a rappelé que la Laïcité ne s’oppose pas à la libre pratique d’un culte ou à la liberté de conscience. Il a souligné le rôle majeur que les aumôniers des cultes ont à jouer, aux côtés de l’administration pénitentiaire et de tous les services qui interviennent en prison, pour répondre à la demande de sens et de spiritualité des personnes détenues et combattre ceux qui veulent dévoyer le sens des religions pour imposer leur vérité. Dans ce cadre, il a rappelé les mesures prises par le président de la République et le gouvernement pour renforcer le vivre ensemble, avec le développement du nombre de postes d’aumônier et le développement de formations de niveau universitaire qui permettent à ceux qui vont les suivre de se former à l’articulation entre Laïcité et droits des cultes. L’université de Lille II ouvrira dès la rentrée d’octobre un diplôme universitaire qui s’adresse à tous. « La Laïcité n’est pas une idée désincarnée ou une option, c’est une nécessité car elle est le seul moyen qui permet, plus encore en milieu carcéral, de vivre ensemble par l’écoute et le respect de l’autre. »

Plusieurs ateliers thématiques ont permis d’aborder les questions liées au rôle des aumôniers auprès des personnes détenues et leur interaction avec le personnel pénitentiaire, aux bonnes pratiques et difficultés rencontrées dans l’exercice quotidien de la fonction d’aumônier et aux conditions d’exercice et à la co-existence entre les cultes, dans le respect des valeurs républicaines et de la neutralité du service public.