Actualités

PPNG - Fermeture définitive des guichets cartes grises et permis de conduire, le préfet remercie les agents

 
 
Fermeture définitive des guichets cartes grises et permis de conduire, le préfet remercie les agents

Avec la généralisation des téléprocédures, la réforme engagée depuis 2016 au sein du réseau des préfectures et des sous-préfectures sous l’appellation « Plan Préfectures nouvelle génération » (PPNG) est désormais opérationnelle.

La simplification est au cœur des préoccupations de l’État avec notamment son volet consacré à la dématérialisation des procédures de délivrance des titres, les administrés peuvent désormais effectuer directement en ligne leurs demandes de carte nationale d’identité, de passeport, de permis de conduire ou de carte grise, depuis le site de l’agence nationale des titres sécurisés (ANTS – https://ants.gouv.fr).

Ainsi, depuis le 1er novembre, les guichets « cartes grises » et « permis de conduire » de la préfecture et des sous-préfectures sont définitivement fermés et les demandes de titres devront obligatoirement être effectuées sur internet.

La mise en place de ces télé-procédures s’accompagne de l’ouverture, le 6 novembre prochain, de plates-formes spécialisées, dites Centres d’Expertise et de Ressources Titres (CERT), chargées d’instruire les demandes ainsi dématérialisées.

P1340611

La préfecture de Lille ouvrira un CERT dédié aux permis de conduire qui sera situé dans les locaux de Scrive. 44 agents, dont 28 issus des missions titres circulation, 9 des services CNI-passeports et 7 d’autres bureaux de la direction composeront ce nouveau service.

Le mardi 31 octobre 2017, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, en compagnie d’Olivier Jacob, secrétaire général de la préfecture du Nord et d’Eliane Del Din, directrice de la réglementation et des libertés publiques ont tenu à rencontrer l’ensemble des agents dédiés à l’accueil des usagers pour le dernier jour d’un service dont ils avaient la responsabilité.

Michel Lalande s’est félicité du fait « que le CERT ait été créé par les équipes sous l’égide du secrétaire général, Olivier Jacob, grâce à la volonté des fonctionnaires en poste concernés par la réforme » et a également noté que « l’ensemble des agents vivaient ici un moment charnière dans la modernisation de l’action publique ».

Retour en images