Actualités

Environnement - Jean-Michel Blanquer et Brune Poirson lancent le World CleanUp Day dans le Cambrésis

 
 
Environnement - Jean-Michel Blanquer et Brune Poirson lancent le World CleanUp Day dans le Cambrésis

À l’'occasion du World CleanUp Day, qui s'est déroulé entre le 19 et le 22 septembre 2019, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'’Éducation nationale et de la Jeunesse et Brune Poirson, secrétaire d'État auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, se sont rendus au collège Paul Langevin à Avesnes-les-Aubert, ce jeudi 19 septembre.

Les ministres ont participé à l'’action des élèves de 6ème qui se sont relayés tout au long de la matinée pour nettoyer les abords de leur établissement et ont échangé sur cette démarche avec l'’équipe pédagogique et des parents d'’élèves.

 

 

Les élèves de 6e du collège Langevin ont rempli des sacs de déchets à l'occasion du World CleanUp Day en compagnie des deux ministres et les ont ensuite triés pour faciliter leur recyclage. Novateur, l'établissement met en œuvre une pédagogie continue sur la thématique environnementale afin d'éveiller les consciences des élèves qui sont aussi les citoyens de demain. Les élèves entretiennent, en effet,  le potager du collège et nettoient régulièrement les locaux et leurs abords. C’est donc naturellement que les enseignants se sont inscrits au « World clean up day ». « Ça leur permet de voir l’ampleur de leur action », affirme Mathieu Ternet, professeur de sciences.

Les deux ministres ont ensuite échangé avec les élèves au sujet notamment de la création des "éco-délégués", mission pour laquelle le collège recense beaucoup de volontaires. Cette mesure proposée par Jean-Michel Blanquer vise la mise en place, dans chaque classe, d'un délégué chargé de proposer des actions en matière d'écologie. D’ici fin septembre, 250 000 éco-délégués devraient être élus en France.

Le maire d’Avesnes-les-Aubert a indiqué que le principal fléau, ce sont les mégots que les élèves ont ramassé par dizaines aux abords de leur établissement. Brune Poirson a tenu à rappeler qu'elle souhaite mettre en place, dans le cadre de la loi déchets-économie circulaire qui sera votée prochainement, le principe du pollueur-payeur pour les industriels du tabac. Ces derniers pourraient être contraints, par exemple, de financer des opérations de nettoyage de grande ampleur.