Actualités

Insertion professionnelle des 16-25 ans - La préfecture du Nord accueille des apprentis et des volontaires du service civique

 
Insertion professionnelle des 16-25 ans - La préfecture du Nord accueille des apprentis et des volontaires du service civique

18 volontaires du service civique exercent actuellement leurs missions en préfecture et dans les sous-préfectures du Nord, ainsi que 18 jeunes recrutés en contrat d’apprentissage (dont 11 nouveaux depuis septembre 2016). Ces derniers ont été officiellement accueillis par Olivier Jacob, secrétaire général de la préfecture du Nord, le 16 novembre 2016, en présence de leurs maîtres de stage.

Ce moment privilégié leur a permis de prendre connaissance des principales missions et directions de la préfecture. Une vidéo présentant les témoignages de maîtres d’apprentissage et d’apprentis a ouvert la séquence d’accueil et permis d'engager les premiers échanges.

Des volontaires en service civique au service des usagers

Le service civique, instauré par la loi du 10 mars 2010, permet à un jeune âgé de 16 à 25 ans d’effectuer une mission d’intérêt général au service de la collectivité. Depuis le 1er mai 2015, toutes les préfectures peuvent accueillir des volontaires grâce à l’agrément national délivré par l’Agence du service civique. La préfecture du Nord s’est alors engagée dans la démarche et a souhaité accueillir des jeunes pour exercer des missions de médiation et d’accompagnement des publics.

Depuis septembre 2015, ce sont 29 jeunes entre 16 et 25 ans qui ont ainsi été accueillis en préfecture et dans les sous-préfectures du Nord. Aujourd'hui, 18 jeunes sont actuellement sous contrat : 8 jeunes exercent leurs missions en préfecture (au sein du service des relations avec les usagers ainsi que de la direction de l’immigration et de l’intégration) et 10 dans les sous-préfectures.

Deux offres de mission sont, par ailleurs, en cours de publication sur le site de l'Agence du service civique, pour venir en renfort des équipes d’accueil à la sous-préfecture de Douai, et à Lille dans le cadre de la mise en place des points d’accueils numériques, avec la mission notamment d'accompagner les usagers souhaitant effectuer leurs démarches administratives en ligne à l'aide du matériel informatique mis à disposition dans le hall d’accueil de la préfecture.

En savoir plus
Pour plus d’informations sur la rubrique "Le Service civique" de ce site.

La préfecture contribue à la politique nationale de dynamisation de l'apprentissage

La mobilisation collective en faveur de l’apprentissage pour former 500 000 apprentis d'ici à 2017 est au cœur de l’action du Gouvernement. Du CAP au Bac+5, l'apprentissage donne l'assurance à 60 % des apprentis de trouver un emploi en CDI à l'issue de leur formation. Cette voie d'excellence reste, en effet, mal connue du grand public et encore trop peu sollicitée par les entreprises.

Afin de donner une impulsion nouvelle à l’apprentissage et de l’ouvrir plus largement à la fonction publique d’État, le président de la République a annoncé, au cours de la conférence sociale de 7 et 8 juillet 2014, des objectifs de recrutement ambitieux pour l’État, 10 000 apprentis devant être recrutés : 4 000 à partir de septembre 2015 et 6 000 à partir de septembre 2016.

Dès le 7 septembre 2015, 10 apprentis ont ainsi été accueillis en préfecture, tout en bénéficiant, en alternance, d’une formation allant du CAP à la licence. Différentes familles de métiers sont représentées : prévention des risques, administration générale (services de la préfète déléguée pour l’égalité des chances (PDEC) et services du préfet délégué pour la défense et la sécurité (PDDS)) et métiers relevant de la logistique et de la maintenance (service en charge des finances, des ressources humaines et des moyens, et service intérieur). Deux premiers contrats ont pris fin à l’été 2016 tandis qu’un apprenti menuisier a souhaité mettre fin à son contrat en février 2016 en vue d’une réorientation professionnelle. Les apprentis effectivement présents en préfecture au 1er septembre 2016 au titre de la campagne 2015 sont donc au nombre de 7, parmi lesquels un apprenti en situation de handicap recruté en sous-préfecture d’Avesnes-sur-Helpe jusqu’au 31 octobre 2017.

Au titre de la campagne 2016, ce sont 11 nouveaux apprentis qui ont été recrutés : 5 apprentis préparant un brevet professionnel d'agent technique de prévention et de sécurité, 2 peintres, 1 menuisier, 2 apprenties préparant une licence d’administration publique à l’IPAG de Valenciennes et 1 infographiste.

Au quotidien, des tuteurs et des maîtres d’apprentissage accompagnent l’ensemble de ces jeunes dans leur projet personnel et professionnel. La préfecture est, par ailleurs, très attentive, lors de ses recrutements, à la diversité des profils (âge, sexe, personnes en situation de handicap) et des métiers représentés.

A l'occasion de cette journée, le secrétaire général a notamment insisté sur « l'importance de l'échange de savoirs, et non pas seulement d’une simple transmission de la part du maître d'apprentissage ». Il s’agit d’une relation gagnant-gagnant. Rappelant que « l'apprentissage est un véritable vecteur d'accompagnement vers le monde du travail, afin de garantir l'insertion professionnelle des jeunes », il a également invité les apprentis à « faire part de leur étonnement, grâce à leur regard neuf, sur nos modes de fonctionnement ».

En savoir plus
Pour plus d’informations sur l’apprentissage sur le site du ministère en charge du travail

Retour en images