Actualités

Développement des territoires - L’État s'engage en faveur de nouvelles structures dans le Cambrésis

 
 
Développement des territoires - L’État s'engage en faveur de nouvelles structures dans le Cambrésis

Raymond Yeddou, sous-préfet de Cambrai a participé à l'inauguration d'une maison de santé pluridisciplinaire à Villers-Outraux, le vendredi 29 novembre dernier et à l'inauguration d'un restaurant scolaire à Iwuy, le samedi 30 novembre. Dans ces territoires, l’État s'est engagé pour leur développement.

Inauguration d'une maison de santé pluridisciplinaire à Villers-Outréaux

Cette infrastructure est financée par l’État à hauteur de 146 000 €. Elle a été inaugurée par le sous-préfet en présence d’Étienne Champion, directeur général de l'ARS Hauts-de-France, de Guy Bricourt, député du Nord, de Jean-René Lecerf, président du conseil départemental du Nord, des conseillers régionaux et départementaux, et des élus du conseil municipal de Villers - Outreaux.

Inauguration d'un restaurant scolaire à Iwuy

Cette infrastructure est financée à hauteur de 150 000€ par l'Etat. Elle a été inaugurée par le sous-préfet en présence de Nicolas Siegler, vice-président du conseil départemental du Nord, en charge du renouveau des territoires, de Guy Bricourt, député du Nord, de Dany Watteblef, sénateur du Nord et des élus locaux.

Se félicitant de la mise en service de ces nouvelles structures, emblématiques d'un partenariat étoffé, Raymond Yeddou, sous-préfet de Cambrai a rappelé que ces deux réalisations illustrent le soutien spécifique de l’État aux territoires afin d'y créer les conditions d'un développement harmonieux, qui répond aux besoins des populations.

Pour amplifier cette dynamique, Raymond Yeddou a indiqué aux élus que, dès le 1er janvier 2020, ils disposeront de l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires qui aura pour mission d'apporter un appui aux territoires, notamment ceux qui disposent de faibles moyens d'ingénierie pour conduire leurs projets. Cette agence mettra en œuvre un dispositif dédié à la revitalisation des petites villes et bourgs des territoires ruraux qui assurent des fonctions de centralité à l'échelle d'un bassin de vie. Au-delà, elle assurera le déploiement des "maisons France Services" qui vont permettre de renforcer les services publics de proximité.

2020 sera également l'année où seront engagés par le gouvernement une nouvelle génération de contrat de ruralité qui pourront couvrir de nouvelles thématiques comme la culture, la jeunesse ou la transition écologique. Ces contrats seront ouverts à de nombreux partenaires, qu'ils soient publics, privés ou associatifs.  Raymond Yeddou, sous-préfet de Cambrai a enfin indiqué que l’État maintiendra à un haut niveau les dotations destinées à soutenir investissement local (dotation d'équipement des territoriaux ruraux et dotation de soutien à l'investissement local).

 
 

A lire également :