Actualités

Départ - Cérémonie en l'honneur de Jeanne Tor-de Tarlé, conseillère diplomatique auprès du préfet de région Hauts-de-France, nommée à l'ambassade de France en Autriche

 
 
Départ de Jeanne Tor-de Tarlé, conseillère diplomatique auprès du préfet de région Hauts-de-France

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a présidé, le vendredi 26 juillet 2019, la cérémonie organisée en l’honneur de sa conseillère diplomatique, Jeanne Tor-de Tarlé, en poste depuis 2016, nommée première conseillère à l'ambassade de France à Vienne, en Autriche.

Diplômée de l'Institut d'études politiques (IEP) de Bordeaux, Jeanne Tor-de Tarlé réussit le concours de conseiller des Affaires étrangères cadre d'Orient, et intègre, en 2001, le Quay d'Orsay en tant que chargée de mission au sein de la direction de l'Europe continentale, puis, de 2003 à 2005, au sein de la direction des Nations Unies et des organisations internationales.

En 2005, elle est nommée conseillère politique au sein de la représentation permanente de la France auprès des Nations Unies, à Genève en Suisse. En 2009, elle devient conseillère auprès du préfet de la Guadeloupe pour les questions diplomatiques et de valorisation du territoire, jusqu'en 2012, où elle intègre la représentation permanente de la France auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) à Vienne.

En 2016, elle prend les fonctions de conseillère diplomatique auprès du préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord. A ce titre, elle assiste le préfet dans l’exercice de ses fonctions pour traiter les dimensions internationales et européennes des politiques publiques. Elle est également à la disposition des collectivités territoriales pour les conseiller dans leurs actions de coopération et d’attractivité internationales, et faciliter leurs contacts, autant que de besoin, avec le réseau diplomatique français. La conseillère s'est ainsi attachée à faciliter les liens entre les acteurs politiques et économique en région et le réseau diplomatique français en Belgique et au Royaume-Uni pour les questions de coopération transfrontalière et sécuritaire.

Parmi les dossiers marquants, Jeanne Tor-de Tarlé a ainsi été étroitement associée aux travaux préparatoires liés à la perspective du Brexit, menés dans le cadre de la coopération franco-britannique. Elle a également œuvré au renforcement de la coopération franco-belge, au travers de multiples rencontres entre les acteurs de part et d'autre de la frontière, ou dans le cadre de projets structurants tels que la coopération interportuaire ou la coopération en matière de sécurité. Parmi les autres dossiers sur lesquels elle a travaillé figurent le renforcement de l'attractivité de la région auprès des institutions et entreprises étrangères, et la politique environnementale transfrontalière.

La conseillère diplomatique est également pleinement impliquée lors de l'accueil des nombreuses délégations étrangères reçues en préfecture.

Quelles sont les missions des conseillers diplomatiques auprès des préfets de région ?

L’affectation d’un diplomate auprès du préfet de la région Hauts-de-France traduit la volonté de l’Etat de renforcer la coopération territoriale entre l’Etat, les collectivités territoriales et les pays riverains, au premier rang desquels la Grande-Bretagne et la Belgique.

Pour conduire leurs missions, les conseillers diplomatiques auprès des préfets de région bénéficient du soutien de tous les services de l’Etat existant en région et dans les départements. Ils doivent également appuyer les collectivités territoriales dans leurs relations extérieures et le soutien au développement économique à l'international, en coordination avec les services de l’Etat.

Du fait de sa situation doublement frontalière, la région Hauts-de-France comporte d'importants défis et opportunités en matière de coopération européenne.