Actualités

Départ - Thierry Devimeux, sous-préfet de Valenciennes, dresse son bilan avant de rejoindre Saint-Pierre-et-Miquelon

 
 
Départ - Thierry Devimeux, sous-préfet de Valenciennes, dresse son bilan avant de rejoindre Saint-Pierre-et-Miquelon

Thierry Devimeux, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, sous-préfet de l’arrondissement de Valenciennes, a été nommé, par décret en date du 20 décembre 2017, préfet de la collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon. Arrivé en poste à la sous-préfecture de Valenciennes le 8 septembre 2015, il quittera donc prochainement ses fonctions.

À cette occasion, il a d’abord tenu à recevoir la presse locale afin de lui exposer le bilan des actions entreprises durant ces deux années. En présence de la Voix du Nord, l’Observatoire du Valenciennois et de VA-infos, plusieurs thématiques ont ainsi été abordées.

La sécurité, tout d’abord, Thierry Devimeux a exposé les actions entreprises contre la fraude aux prestations sociales via les contrôles des chantiers du BTP Bâtiment et travaux publics effectués dans le cadre du Comité opérationnel départemental anti-fraude (CODAF), ou la nécessité du respect strict du schéma départemental d’accueil des gens du voyage pour éviter la problématique des terrains dévolus.

Dans le domaine social, plusieurs actions ont également été menées. À titre d’exemples, pour lutter contre les violences conjugales, le nombre d’appartements mis à disposition par l’État sur l'arrondissement a été multiplié par 2. Pour remédier au décrochage scolaire, une expérimentation avec le lycée professionnel de Marly a été mise en place. 101 jeunes en risque de décrochage ont ainsi été identifiés et accompagnés par 10 professeurs (tuteurs) et 10 chefs d’entreprises (parrains). Cela entre dans le cadre d’une lutte plus générale contre la problématique des jeunes en déshérence pour les aider à bâtir un projet professionnel par la découverte des métiers et des entreprises. Enfin, 50 migrants ont été accueillis dans un centre d’accueil, à titre provisoire pour l’hiver, en lien avec l'association Coalia et 70 réfugiés ont pu, quant à eux, être intégrés dans une dizaine de communes de l'arrondissement.

En matière économique, le sous-préfet de Valenciennes a joué pleinement son rôle de représentant de l’État à l’échelle locale et d’animateur territorial. Il aura géré de lourds dossiers, tels le plan social chez Vallourec, ou encore les travaux du nouvel échangeur A2-A23 inauguré en décembre 2016. Grâce à la mise en place d’un observatoire de la commande publique sur le territoire, il visait la relance de l’emploi. Enfin, le classement du bassin minier au patrimoine de l’Unesco pourrait également redynamiser le tourisme du Valenciennois.

Ce jeudi 4 janvier, Thierry Devimeux a organisé sa cérémonie de départ en présence de personnalités locales et des représentants du corps préfectoral du département. Il a tenu à remercier l’ensemble des collaborateurs et partenaires qui lui ont permis de mener à bien l’ensemble des projets qu’il a menés sur le territoire valenciennois.

Départ - Thierry Devimeux, sous-préfet de Valenciennes, dresse son bilan avant de rejoindre Saint-Pierre-et-Miquelon