Actualités

A25 - Mise en service des feux tricolores pour les modulations dynamiques des accès dans la bretelle d'entrée vers Lille de l'échangeur n°8 - La Chapelle d'Armentières

 
A25 - Mise en service des feux tricolores pour les modulations dynamiques des accès dans la bretelle d'entrée vers Lille de l'échangeur n°8 - La Chapelle d'Armentières

Afin d’améliorer la sécurité et la régularité des déplacements sur l’autoroute A25 en entrée d’agglomération lilloise, la Direction interdépartementale des routes Nord (DIR Norddirection interdépartementale des routes Nord) mettra en service une modulation dynamique des accès par feux tricolores, dans la bretelle d’entrée vers Lille de l’échangeur n°8 - la Chapelle d’Armentières, le mardi 4 août 2015.

Ce couple de feux - rouge, orange et jaune clignotant ne sera activé que lorsque la circulation sur l'A25, en direction de Lille, commencera à se densifier.

 - Les feux fonctionneront selon un cycle total de 40 secondes avec une durée du rouge variant de 5 à 25 secondes en fonction de l’intensité du trafic.
- Un dispositif particulier installé sur la bretelle d'accès permettra de lever cette mesure en faisant passer les feux au jaune clignotant si la remontée de file atteint le réseau secondaire en bout de bretelle.

L'objectif principal consiste à améliorer l'insertion des véhicules et à retarder l'apparition des bouchons puisque l'échangeur de La Chapelle d'Armentières a été identifié comme étant à l’origine de l’apparition des 1ères congestions le matin en jours ouvrés.

Ce premier dispositif sera testé pendant 1 an.

Dès janvier 2016, la modulation dynamique d’accès sera complétée par le second dispositif de modulation dynamique des vitesses (MDV) entre Méteren et Englos.

La modulation dynamique d’accès et la modulation dynamique des vitesses se complètent et contribuent aux mêmes objectifs : stabiliser l’écoulement des véhicules, réduire les à-coups susceptibles de créer des sur-incidents ou sur-accidents et favoriser une utilisation optimale des voies.

Les tests se poursuivront jusqu’en juin 2016.