Actualités

Cérémonie commémorative du 99e anniversaire de l’armistice de 1918 / Commémoration de la Victoire et de la Paix - Hommage à tous les Morts pour la France, le samedi 11 novembre à Lille

 
 
Cérémonie du 99e anniversaire de l’armistice de 1918 / Commémoration de la Victoire et de la Paix

La cérémonie commémorative du 99e anniversaire de l’armistice de 1918 s'est déroulée sous la présidence de Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, ce samedi 11 novembre 2017 à 10h30 devant le Monument aux morts – place Rihour à Lille.

Les autorités civiles et militaires du département et les représentants des associations d’anciens combattants et patriotiques ont participé à cette commémoration de la victoire et de la paix mais aussi, d’hommage à tous les morts pour la France de la Grande Guerre à nos jours.
 
Le préfet du Nord a fait la lecture du message de Geneviève Darrieusecq, secrétaire d’État auprès du ministre des Armées.
 
Lors de la cérémonie, 6 décorations ont été remises :
- un fonctionnaire a reçu les insignes de chevalier de la légion d’honneur
- un fonctionnaire a reçu la médaille militaire
- un fonctionnaire a reçu les insignes de commandeur dans l’ordre national du mérite
- un fonctionnaire a reçu les insignes d’officier dans l’ordre national du mérite
- et deux fonctionnaires ont reçu les insignes de chevalier dans l’ordre national du mérite.
 
La légion d’honneur :
Créée par la loi du 19 mai 1802 et régie par le Code de la légion d’honneur et de la médaille militaire, la légion d’honneur est la plus élevée des distinctions nationales. Elle est la récompense de mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre civil, soit sous les armes.
 
La médaille militaire :
La médaille militaire est la plus haute distinction militaire française destinée aux sous-officiers et aux soldats. Elle peut être concédée en récompense de services exceptionnels aux officiers généraux. Souvent appelée « la Légion d’honneur du sous-officier », la médaille militaire est la troisième décoration française dans l’ordre de préséance, après l’ordre de la légion d’honneur et l’ordre de la libération.
 
L’ordre national du mérite :
Cette distinction créée par le décret 63-1196 du 3 décembre 1963 est le second ordre national. L’ordre national du mérite récompense les mérites distingués acquis soit dans une fonction publique, civile ou militaire, soit dans l’exercice d’une fonction privée.
 
Pour en savoir plus sur les conditions d’obtention des distinctions honorifiques et médailles

Retrouvez ci-dessous :

> le message de Geneviève Darrieusecq, secrétaire d’État auprès du ministre des Armées - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb