Actualités

Cérémonie - Manifestations du souvenir à Lille, aux cimetières de l’Est et du Sud, le 1er novembre

 
 
Cérémonie - Manifestations du souvenir à Lille, aux cimetières de l’Est et du Sud, le 1er novembre

Le vendredi 1er novembre 2019, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord s’est rendu aux cimetières de l’Est et du Sud dans le cadre des manifestations du souvenir à Lille, en compagnie de Marc Bodiot et Walid Hanna, adjoints au maire de Lille, de Brigitte Liso, et Valérie Petit, députées du Nord, de Patrick Kanner, sénateur du Nord, des autorités militaires (le général de division Vianney Pillet, gouverneur militaire de Lille, officier général de zone de défense et de sécurité Nord et délégué militaire départemental du Nord, et le lieutenant-colonel Didier Odet, représentant le général commandant le Corps de Réaction Rapide-France, le commissaire en chef Frédéric Pentel, représentant le commandant la Force Terrestre et le général de brigade André Sellini, représentant le commandant de région de gendarmerie Hauts-de-France), et des associations.

La cérémonie a débuté par un dépôt de gerbe à la Stèle du souvenir français au cimetière de l’Est. Les autorités se sont recueillies sur la tombe de Godeleine Petit, adjointe au maire puis ont déposé une gerbe sur la tombe de Pierre de Saintignon, ancien 1er adjoint au maire. Ils ont par la suite déposé des gerbes sur les deux sépultures des victimes civiles de la guerre 1939-1945.

Les autorités se sont ensuite recueillies successivement sur les tombes de messieurs Trulin, Jacquet, Maertens et Verhulst fusillés de guerre de 1914-1918 et de messieurs Legrand, Salengro, Bracke-Derousseaux, et d’Augustin Laurent, anciens maires de Lille. Avant de déposer une gerbe et de se recueillir sur la tombe de Pierre Mauroy, ancien Premier ministre et sénateur-maire honoraire de Lille.

Le cortège s’est par la suite rendu au cimetière du Sud pour rendre hommage à Gustave Delory, ancien maire de Lille, Guy Debeyre, ancien recteur et ancien adjoint au maire, Rachel Lempereur, ancien premier adjoint , ainsi qu’aux instituteurs morts pour la France.

Puis, après un dépôt de gerbe par les autorités aux monuments de victimes civiles de la Seconde Guerre mondiale, la cérémonie s’est achevée par un moment de recueillement au rond-point du Souvenir français.