Actualités

Campagne hivernale - L’État au plus près des associations d’aide aux sans-abris dans le Cambrésis

 
 
Campagne hivernale - L’État au plus près des associations d’aide aux sans-abris dans le Cambrésis

Désireux d’apporter le soutien de l’État aux structures qui mettent en œuvre le plan hivernal et soucieux de mesurer l'efficacité du dispositif, Raymond Yeddou, sous-préfet de Cambrai a rencontré le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation (service intégré d'accueil et d'orientation) et l'association "ARPE" et a participé à une maraude, dans la soirée du vendredi 7 décembre 2019, aux côtés des équipes qui, plusieurs nuits par semaine, sillonnent l'arrondissement pour porter assistance aux personnes vulnérables et leur proposer une mise à l'abri.

Le dispositif de veille hivernale

Chaque jour, l’État finance et gère avec les associations, au niveau national, 150 000 places d’hébergement d’urgence généralistes pour venir en aide à des publics fragiles, les mettre à l’abri et engager un travail d’évaluation sociale et d’accompagnement pour une sortie vers le logement.

Du 1er novembre au 31 mars, le ministre de la ville et du logement active le plan hivernal sur l’ensemble du territoire. Et pour cette période hivernale 2019-2020, le ministre annonce jusqu’à 14 000 places d’hébergement supplémentaires ainsi que des maraudes et accueils de jour renforcés pour protéger les plus fragiles.

La campagne hivernale dans le Département du Nord

Au niveau local, en complément des 13 550 places d’hébergement et logement adapté ouvertes toute l’année dans le département du Nord, environ 650 places supplémentaires de mise à l’abri sont mobilisables cette année pour faire face aux difficultés induites par l’arrivée de l’hiver (soit 112 places de plus qu’en 2018).

La veille saisonnière se traduit également par des financements supplémentaires accordés aux associations portant des projets de veille sociale (accueils de jour et équipes mobiles) afin de renforcer leurs moyens humains et d’élargir les horaires d’ouverture des structures d’accueil.

La veille saisonnière 2019-2020 permet le renforcement des maraudes et de l’accompagnement social dans les structures, mais également l’ouverture progressive des sites 24h/24, afin d’assurer un accueil de jour comme de nuit.

Les trois services intégrés d’accueil et d’orientation (SIAO) du département, en lien avec la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) du Nord, proposeront des solutions de mise à l’abri et un accompagnement renforcé, en portant une attention particulière à la situation des publics les plus fragilisés, en particulier les familles et les femmes avec enfant(s).

Le bilan de la précédente veille saisonnière a montré que les dispositifs existants étaient adaptés aux besoins. Le renforcement des dispositifs de veille sociale durant l’hiver 2019-2020 est donc reconduit selon la même organisation.

Anticipation de la sortie de la veille saisonnière et « logement d'abord »

Le plan hivernal vise à permettre la mise à l’abri d’un maximum de personne en détresse. Mais il est également l’occasion d’enclencher un accompagnement vers l’inclusion sociale des personnes les plus précarisées, notamment via la mise en œuvre du plan « logement d’abord  », qui propose une réforme structurelle de l’accès au logement des personnes sans domicile.

Cette stratégie a pour ambition de diminuer de manière significative le nombre de personnes sans domicile d’ici 2022. Les actions mises en places sur le département du Nord dans le cadre notamment du plan départemental d'action pour le logement et l'hébergement des personnes défavorisées (PDALHPD) démontrent l’efficacité de la démarche. Ainsi, depuis le 1er janvier 2019 (au 31 octobre), 772 personnes hébergées dans des structures d’hébergement sont sorties vers le logement social.

A l’occasion de la première conférence nationale des acteurs de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté organisée à Aubervilliers le 13 septembre dernier, Julien Denormandie, ministre chargé de la ville et du logement, a annoncé le lancement de l’acte II du plan logement d’abord.

En savoir plus

Consultez le site dédié : www.gouvernement.fr/logement-d-abord