Actualités

Veille saisonnière - Alexander Grimaud, sous-préfet de l’arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe, à la rencontre des bénévoles de la Croix-Rouge

 
 
Alexander Grimaud, sous-préfet d'Avesnes-sur-Helpe rencontre des bénévoles de la Croix-Rouge

Alexander Grimaud, sous-préfet de l’arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe, a participé le 26 décembre 2017 à une maraude sociale organisée par la Croix-Rouge française de Maubeuge. A cette occasion, il a rencontré les bénévoles et a pu constater que le dispositif de gestion des centres d'hébergement d'urgence fonctionne de façon optimale dans l'Avesnois. Le sous-préfet salue l'engagement associatif de tous les bénévoles prenant en charge les sans-abris du bassin Val-de Sambre. L'arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe dispose de 754 places d'hébergement d'urgence sur les 12 572 disponibles dans le département du Nord.

Dans le département du Nord
Plus de 400 places supplémentaires de mise à l’abri sont mobilisables cette année pour faire face aux difficultés induites par l’arrivée de l’hiver. Elles ont été ouvertes de manière progressive dès lors que les sites retenus l'ont permis. Depuis deux ans, 268 places de mise à l’abri ont été pérennisées à l’issue de la veille saisonnière permettant ainsi à l’État de proposer une offre d’hébergement plus importante qu’au cours des années précédentes.
 
L’État mobilise plus de 600 000 euros par mois du 1er novembre au 31 mars dans le cadre du dispositif de veille saisonnière, soit un total de 3 millions d'euros sur la durée de la veille saisonnière.
 
L’organisation du dispositif de veille saisonnière a été établie, après le bilan effectué en juin 2017 et sur la base d'une large concertation avec les services intégrés d’accueil et d’orientation (SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation), pour identifier les besoins, et dans le cadre d'une coopération active des collectivités locales. La veille saisonnière 2017/2018 se traduit également par des financements supplémentaires accordés aux associations portant des projets de veille sociale (accueils de jour et équipes mobiles) afin de renforcer leurs moyens humains et d’élargir les horaires d’ouverture des structures d’accueil. Elle permet le renforcement des maraudes et de l’accompagnement social dans les structures, mais également l’ouverture progressive des sites 24h/24, afin d’assurer un accueil de jour comme de nuit.
 
Les trois SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation du département (Dunkerque, Lille, Sud du département), en lien avec la direction départementale de la cohésion sociale (DDCSdirection départementale de la cohésion sociale) du Nord, proposent des solutions de mise à l’abri et un accompagnement renforcé, en portant une attention particulière à la situation des publics les plus fragilisés, en particulier les familles et les femmes avec enfant(s). Dans l'ensemble, les SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation ne relèvent pas de tension particulière en dehors de la métropole lilloise où 14 places supplémentaires, à destination des femmes isolées et femmes avec enfants, viennent d'être ouvertes.
 
La veille saisonnière permet, à très court terme, de protéger les plus fragiles. C’est aussi à moyen terme, une ouverture sur les dispositifs de droit commun d’accompagnement vers l’inclusion sociale des personnes fragilisée.

 
 

A lire également :