Actualités

Agriculture- signature de la charte départementale de bon voisinage

 
 
Agriculture- signature de la charte départementale de bon voisinage

Ce lundi 9 décembre 2019, Nicolas Ventre, secrétaire général adjoint de la préfecture du Nord, Marie-Sophie Lesne, vice-présidente de la Région Hauts-de-France chargée de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Bioéconomie, vice-présidente de l’association des Maires du Nord, Jean-René Lecerf, président du Département du Nord, Patrick Valois, vice-président du Département du Nord en charge de la Ruralité et de l’Environnement, Christian Durlin, président de la Chambre d’Agriculture du Nord-Pas-de-Calais, et Luc Waymel, président de l’association des Maires ruraux du Nord, ont procédé à la signature de la charte départementale de bon voisinage dans les salons du conseil départemental.

Le Département du Nord, la Chambre d’Agriculture du Nord-Pas-de-Calais, la Région Hauts-de-France, l’association des Maires du Nord et l’association des Maires ruraux du Nord, avec le soutien de la Préfecture de Région, s’engagent dans une démarche commune basée sur le « bien-vivre ensemble » en signant une charte de bon voisinage.

Cette charte vise à renouer le dialogue entre agriculteurs et particuliers, à fixer le cadre réglementaire sur l’utilisation des produits de protection des plantes, à s’engager au-delà de la réglementation en matière de protection des lieux habités, à accompagner le monde agricole dans la transition agroécologique et à organiser l’entente collective entre agriculteurs, riverains, élus, et organismes professionnels.

Il s’agit d’un engagement fort de l’ensemble des partenaires pour travailler en bonne intelligence vers un développement harmonieux des territoires. Avec 6 750 exploitations agricoles et près de 350 000 hectares de surfaces cultivées, le département du Nord est définitivement une terre d’excellence de l’agriculture française.

Secteur économique majeur, l’agriculture mobilise dans le Nord près de 57 000 emplois directs et indirects, soit près de 6% de l’emploi global. Les signataires, poursuivent par cette charte une politique volontariste en faveur du monde agricole, pour une agriculture durable et respectueuse de l’environnement.

Nicolas Ventre a rappelé que l'ambition de cette charte est d' « organiser les bonnes pratiques et d'accompagner les agriculteurs dans la réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires » notamment par le financement de projets visant à protéger la population ou à utiliser des méthodes alternatives telles que l'agroécologie. L'objectif étant « d'assurer un haut niveau de protection tant pour les applicateurs que pour les riverains et les consommateurs ».