Actualités

Agriculture - Le sous-préfet de Douai à la rencontre des professions agricoles sur la commune d’Aix-lez-Orchies

 
Agriculture - Le sous-préfet de Douai à la rencontre des professions agricoles à Aix-lez-Orchies

Michel Lalande, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord rappelle l’implication des services de l’Etat dans la prise en compte des préoccupations des professions agricoles, dimension essentielle de notre économie.

Dans ce contexte, et en particulier celui de la filière du lait, Jacques Destouches, sous-préfet de Douai, a visité, le mardi 30 août 2016, deux exploitations agricoles sur la commune d’Aix-lez-Orchies.

Cette rencontre, qui s’est tenue en présence de Jean-Luc Detavernier, maire, président de la communauté de communes Pévèle Carembault, vice-président du Conseil départemental, et des services de l’Etat concernés (direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement), direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) et gendarmerie nationale), s’est organisée autour de deux thèmes principaux.

Un point a tout d'abord été fait sur la mise en œuvre du dispositif Vigi'Agri, lancé dans le Douaisis en juin 2015 et auquel adhèrent aujourd'hui 76 exploitants. Ce dispositif vise, sous forme de conventions entre la gendarmerie nationale et les exploitants agricoles, à renforcer la sécurité des exploitations agricoles, sur le même principe que les «voisins vigilants. Son objectif est de créer un réseau d’échange d’informations rapide et efficace entre les agriculteurs et la gendarmerie afin de prévenir les délits : en cas d'individu suspect ou d’alerte au vol dans leur zone, les exploitants vigilants sont prévenus par mail ou par SMS. Tous les agriculteurs peuvent s’inscrire à ce dispositif basé sur le volontariat. Afin de les identifier, et de dissuader les potentiels malfaiteurs, un panneau est alors placé sur leur propriété.

S’est déroulé ensuite un échange sur la situation de la filière laitière.

Ce déplacement sur le terrain s’inscrit dans le prolongement des réunions que le sous-préfet organise à intervalles réguliers avec le monde agricole.